Maracana « La fraternité » : Une compétition remportée par Elite internationale

0


La finale de la compétition de maracana « La fraternité », organisée par la Jeunesse de Karapala à travers ses journées sportives et culturelles, a opposé l’équipe Révélation à celle d’Elite internationale. Une finale qui a été remportée par l’équipe Elite Internationale aux tirs au but par un tir réussi contre zéro du côté de l’équipe Révélation.

Elite Internationale vainqueur de la deuxième édition du maracana « La fraternité »

 « Places et rôles de la jeunesse dans la lutte contre l’insécurité pour un Burkina Faso de cohésion sociale ». C’est sous ce thème que s’est tenue la deuxième édition des journées sportives et culturelles de la jeunesse de Karpala (JSC/JK), patronnée par Abdoul Karim Sango, ministre burkinabè en charge de la culture, qui dit avoir décidé d’ « accompagner les jeunes pour les instruire autour d’un certain nombre de valeur ». Le Burkina est aujourd’hui dans « une période difficile » et il est important, selon le ministre, que « notre jeunesse s’enracine dans des valeurs sûres que sont le travail, la discipline, la tolérance ».

« Sans le soutien de cette jeunesse rien ne peut être possible »

Abdoul Karim Sango, ministre en charge de la culture, patron de la cérémonie

« Notre jeunesse doit comprendre que personne d’autre ne viendra nous créer des conditions propices pour le développement. Même pas le gouvernement qui a, lui aussi, besoin de l’accompagnement de la jeunesse. C’est en créant un Burkina stable, loin de tous ces bruits qu’on entend et loin de tous ces prophètes de mauvais augure, que nous allons créer les conditions du vrai développement », a conseillé Abdoul Karim Sango qui a insisté que « sans le soutien de cette jeunesse disciplinée, déterminée, rien ne peut être possible ».

Pour le promoteur de cette manifestation, Inoussa Nikiema alias Gabriel Barwa, président du rassemblement des jeunes pour la cohésion sociale (RJCH), cette compétition permettra d’offrir des cadres de rencontres d’épanouissement à toute la jeunesse sans distinction. Une édition qui a connu une compétition de Football, de pétanque et une nuit culturelle en apothéose, au cours de laquelle plusieurs artistes ont presté pour émerveiller toute la jeunesse de Ouagadougou. Le thème choisi pour cette édition, explique M. Nikiema, a pour but de rappeler à « la jeunesse, son rôle et sa place dans la lutte contre le terrorisme ».

« Je suis très fier »

Inoussa Nikiema alias Gabrile Barwa, promoteur de la compétition maracana « La fraternité »

Le match de football a connu la victoire de la formation Elite internationaled sur Révélation au score d’un but à zéro pendant les séances des tirs au but. Elite internationale s’adjuge le trophée, un jeu de maillot, deux ballons et la somme de 150 000  FCFA. La formation Révélation, elle, se console avec un jeu de maillot, deux ballons et la somme de 75 000 FCFA. L’équipe qui arrive en troisième position dans cette compétition est TPO, qui repart avec un jeu de maillot, un ballon et la somme de 40 000 FCFA. Classée en 4e position, l’équipe One love s’en sort avec un ballon et la somme de 35 000 FCFA.

A la compétition de pétanque, le premier repart avec la somme de 75 000 FCFA, contre 50 000 FCFA pour le 2e, 25 000 FCFA pour les 4e et 5e, et 10 000 FCFA pour le 5e au 8e.

Vainqueur de cette deuxième édition au match de football, le capitaine de l’équipe Elite internationale a exprimé sa joie. « Je suis très fier ce soir. Seul le travail paye, c’est l’entrainement qui a donné », s’est-il réjoui.

Armand Kinda

Minute.bf