Armand Béouindé: « Que chaque Burkinabè cède au trésor public un mois de revenu brut »

1

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé a proposé que « chaque Burkinabè contribue à l’effort de guerre en cédant au trésor public un mois de revenu brut ». Cette proposition fait suite à l’annonce par le Président du Faso de la mobilisation populaire contre le terrorisme.

Lisez !

Moins d’une semaine après l’ignoble assassinat du Maire de Djibo et de ses compagnons, notre pays vient de subir une attaque barbare qui a coûté la vie à 38 innocents et blessé gravement une soixantaine.

En cette heure d’énorme meurtrissure nationale, nos pensées les plus attristées vont aux familles et aux proches de ces victimes innocentes ainsi qu’aux populations de la région de l’Est.

Cette région qui s’est réjouis il y a seulement 24 H du début d’un investissement massif et structurant est aujourd’hui plongée dans le deuil par nos ennemis qui veulent nous faire douter et sombrer dans le désespoir.

Profondément attristé, j’exprime ma solidarité à l’entreprise SEMAFO et à tous ceux qui sont, de près ou de loin, meurtris par cet acte ignoble.

J’apporte aussi mon soutien à nos forces de défense et de sécurité qui sont en première ligne face à cette gangrène humaine qui ne viendra jamais à bout du Pays des Hommes Intègres.

Ne perdons jamais de vue les valeurs qui font notre force : l’honneur, la Dignité et la Solidarité qui sont notre meilleur rempart contre toutes les tentatives de déstructuration de notre pays et de déstabilisation de notre régime démocratique.

Dans l’histoire de notre jeune nation on retiendra qu’en des heures aussi sombres, notre peuple a toujours su opposer une résistance populaire farouche qui se manifestera sans doute suite à l’appel au recrutement de volontaires opportunément lancé par le Président du Faso.

Rejetons et combattons toute forme d’extrémisme violent au sein de nos communautés et tous Unis, solidaires et vigilants, dressons-nous comme un seul homme pour répondre a l’appel du Président du Faso contre la barbarie et la sauvagerie en rejoignant le rang des volontaires pour la défense de la patrie.

CHAQUE BURKINABE DEVRAIT CONTIBUER A L’EFFORT DE GUERRE EN CÉDANT AU TRESOR PUBLIC UN MOIS DE REVENU BRUT.

Armand Roland Pierre BEOUINDE
Maire de la ville de Ouagadougou
Officier de l’ordre National

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur le Maire,

    Avec tout le respect que je vous dois, ne pensez vous pas que le temps n est plus à la plaisanterie ? Ce que gagne un Burkinabé ne lui suffit même pas pour subvenir aux besoins nécessaires de sa famille et quoi aura t il pour subvenir aux besoins s il venait à céder ce peu qu il gagne? Certainement qu avec vos avantages vous pouvez ceder votre revenu brut pendant tout votre mandat sans que votre famille ne sente un manque. Aucun Burkinabé ne va accepter encore faire ce sacrifice pour que des politiciens viennent s amuser, se bagarré, pillé pour ruiner ce pays. Le Burkinabé a accepté des sacrifices lorsque le Président Thomas SANKARA a donné l exemple, il a aussi accepté des sacrifices lorsque le Président Saye ZERBO a donné l exemple. Quel est l exemple que vous donnez? Le pays va tellement mal et jamais vu que vous devriez un temps soit peu vous mettre au sérieux. Pourquoi n avez vous pas pensé à dire aux Ministres, députés, maires de garer leur véhicule de fonction pendant un mois et utiliser leur propre moyen de déplacement. Les sommes récoltées resteront dans les caisses du trésor. Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom