Burkina: Le football comme facteur de cohésion dans les cascades

0

La finale de la première édition de la coupe Benkadi à Tengrela, dans les cascades, a vu la victoire de l’équipe de Tengrela en maillot rouge sur celle de Toumousseny en maillot vert par 3 buts à 1 le samedi 2 novembre 2019 sur le terrain de sport de Tengrela, village situé à 7 km de Banfora.

Placé sous le parrainage du Docteur Emile P. PARE, Directeur Général de l’Ecole Nationale de la Santé Publique du Burkina Faso, ce tournoi a été initié par Fousseny SAGNON, Conseiller juridique à Orabank et natif de Tengrela. La Ministre Délégué à la cohésion sociale, Madjara SAGNON et plusieurs personnalités administratives, politiques, militaires et paramilitaires, religieuses, coutumières ont effectué le déplacement de Tengrela ainsi que de nombreuses personnes venues des quatre coins de la région des cascades.

Débuté le 12 octobre 2019 avec 8 équipes, ce tournoi avait pour objectif majeur le renforcement de la fraternité entre les filles et fils de la localité selon son promoteur Fousseny SAGNON. « Tengrela est un village où il y a eu pas mal de crises internes et il était nécessaire de lancer une activité qui puisse fédérer les populations et qui puisse faire en sorte que tout le monde se retrouve et se réjouisse. Face à cela, l’idée m’est donc venu de lancer cette coupe afin que les différents villages puissent s’affronter dans la gaieté parce que le sport est un facteur de cohésion et de rapprochement et nous attendons que le sport joue ce rôle ici en attendant que d’autres choses viennent se greffer pour une paix totale dans le canton… », a-t-il expliqué.

Une photo de famille après le match

Présent sur les lieux, le parrain de cette première édition de la coupe Benkadi de Tengrela, le Docteur Emile P. PARE n’a pas manqué, non seulement de rappeler à la population qu’il était des leur en sa qualité de beau-fils, mais également, de montrer l’importance du vivre ensemble. Il explique les raisons qui l’ont motivé à parrainer cette coupe : «  au regard de toutes les difficultés que traverse aujourd’hui la nation burkinabè, je ne pouvais pas déroger au parrainage d’une telle activité qui consiste à ramener l’unité, la paix et la cohésion ici à Tengrela. Chaque jour c’est des tueries dû aux attaques terroristes ; dans un tel contexte les populations doivent aller à l’unité nationale. J’invite par la même ocasion tous les fils et filles de Tengrela à comprendre que la cohésion et l’unité sont des biens très sensibles que lorsqu’on les perd il n’y a plus de village et il n’y a plus de vie. Chacun doit réfléchir dès aujourd’hui sur la question de l’unité, de la cohésion sociale et du vivre ensemble aussi bien à Tengrela, à Banfora que dans toute la région des cascades en général. Il faut noter également que Tengrela est le village natal de mon épouse ce qui fut donc un honneur, un réel plaisir et de plus un motif valable pour moi de parrainer une telle activité dans ma belle-famille… »

La finale de cette première édition de la coupe Benkadi de Tengrela s’est achevée par la victoire de l’équipe de Tengrela qui a gagné la somme de 100 000 FCFA, un jeu de maillots, un ballon et le trophée. L’équipe malheureuse de la finale, celle de Toumousseny gagne 75 000 FCFA, un jeu de maillots, un ballon et des fleurs. L’équipe Benkadi junior classée 3ème gagne 50 000 FCFA et un ballon. Toutes les autres équipes ayant pris part à cette première édition de la coupe Benkadi ont eu chacune un ballon. Rendez-vous a été donné en 2020 pour la deuxième édition.

Adama TRAORE
Correspondant Minute.bf