Chemin de fer Accra-Ouaga: Le chantier débutera en 2020

1

Le projet d’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso est sur la bonne voie. La commission mixte d’experts a examiné et validé le rapport d’étude de préfaisabilité soumis par les conseillers en transaction TEAM Engineering (Italie) et Vision Consult Ltd (Ghana), a indiqué un communiqué du ministère ghanéen du Développement des chemins de fer.

Selon le ministre Joe Ghartey, le chantier pourra débuter au deuxième trimestre 2020. Quatre entreprises, à savoir China Railway Construction Company, African Global Development, Frontline Consortium et China Railway No. 10 Consortium, ont déjà manifesté leur intérêt pour l’exécution des travaux.

Sur la base d’une évaluation multicritère du point de vue technique, économique et environnemental, les conseillers en transaction ont proposé un tracé à trois variantes, qui couvrira plus de 1 000 km.

Du côté du Ghana, la voie ferrée partira du Port de Tema, traversera la ville de Mpakadan dans l’est du pays jusqu’à Paga, à la frontière avec le Burkina Faso. La ligne continuera ensuite vers le nord via Dakola jusqu’à Ouagadougou, en passant par Kombissiri, Manga, Beguedo, Garango, Tenkodogo, Bagré, Zabre et Pô.

Une fois le projet achevé, l’infrastructure devrait stimuler les activités économiques entre les deux pays. Le Ghana est en effet le premier importateur du Burkina Faso. Ce chemin de fer va par ailleurs contribuer au désenclavement du Burkina Faso qui pourra mieux profiter du Port de Tema.

Agence ecofin

Minute.bf