Lutte anti-terroriste : Les ministres en charge de la sécurité du G5 sahel en conclave à Ouagadougou

1

Les ministres en charge de la sécurité des pays du G5 sahel se réunissent à Ouagadougou du 9 au 11 septembre 2019 pour discuter et voir dans quelle mesure, ils peuvent contribuer à une lutte plus efficace contre le terrorisme dans le sahel.

« La participation des forces intérieures des pays du G5 sahel à la lutte anti-terroriste sera d’un précieux apport dans la victoire contre le terrorisme et les bandes armées dans le sahel ». C’est l’intime conviction de Ousséni Ouedraogo, Ministre de la sécurité du Burkina et président de cette rencontre des ministres. A l’entendre, cette réunion va permettre d’occuper plus de terrain dans la lutte contre le terrorisme et d’être plus efficace.

En effet, par rapport à la vision de cette rencontre, Mohamed Bazoum, ministre nigérien de l’intérieur, a fait savoir que c’est une coordination des ministres en charge de la sécurité pour faire face au défi sécuritaire dans les pays du sahel. Il a précisé, qu’en plus des ministres de la sécurité, il y a aussi les directeurs généraux de police des pays du G5 sahel et INTERPOL qui participent à la réunion. Pour lui, Il s’agit d’un dispositif de collecte et de partage d’information entre institutions qui va se placer en amont de l’action militaire pour plus d’efficacité.

« Cette rencontre se tient en marge de la prochaine réunion sur la sécurité de la CEDEAO » a rappelé Ousséni Ouedraogo . Aussi, « ces travaux des ministres de la sécurité du G5 sahel vont permettre d’y enrichir les débats et favoriser une diversification des efforts pour venir à bout de l’hydre terroriste « a-t-il conclu.

Adam’s Ouedraogo
Minute. bf