Lutte contre la déforestation: « Il faudra planter utile » (Ministre de l’environnement)

0

Après la tenue de la première édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA) à Tenkodogo le 10 août 2019, place est maintenant au bilan. Une conférence de presse a été organisée à cet effet par le ministère en charge de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique le vendredi 16 août 2019 à Ouagadougou pour faire le bilan de cette première édition dont l’objectif, a rappelé le Ministre Nestor Batière, était de « susciter une mobilisation générale de toutes les couches socioprofessionnelles pour la reforestation » dans les 13 régions du Burkina Faso.

Le ministre a salué l’ « importante mobilisation » dont ont fait montre les populations au cours de cette journée, mais aussi « la forte implication » des autorités nationales et régionales, des autorités coutumières et religieuses, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile et des partenaires techniques et financiers.

La première édition de la JNA a été l’occasion de mettre en terre dans l’ensemble des sites sécurisés des 13 régions, 100 000 plants principalement d’espèces locales (baobab, néré, raisinier, tamarinier, caïlcédrat, etc.), se réjoui le ministre. Le deuxième point de satisfaction, relève-t-il, concerne « le choix des sites sécurisés pour les opérations de plantation, la promotion des espèces locales mieux adaptées aux sites de reboisement et aux besoins des populations, et le suivi et l’entretien des plants mis en terre ».

Dans la dynamique du suivi et d’entretien des plants mis en terre au cours de la première JNA, le ministre Batière confie avoir instruit les directeurs régionaux de son département de « planifier dès à présent un suivi mensuel » de ces plants en vue d’évaluer les taux de survie et de procéder au remplacement des plants morts. Il est aussi prévu la signature des protocoles d’accord entre le ministère en charge de l’environnement et des collectivités territoriales pour le suivi permanent des différents sites.

Pour la première édition, comme pour les éditions à venir, le ministère en charge de l’environnement entend toujours mettre la sensibilisation et l’éducation au coeur de ses actions. Des sensibilisations, dira le ministre, pour appeler les populations à « planter utile ». « Il ne suffit pas de planter seulement. Il faut planter et entretenir », exhorte le ministre qui reste convaincu que si « chacun plante utile », les objectifs de son département en matière de reforestation seront atteints.

En initiant la journée nationale de l’arbre, le ministère de l’environnement entend lutter contre le désert qui avance à grand pas en envahissant les pays du Sahel. « Nous voulons atteindre la neutralité en matière de déforestation », ambitionne le ministre Batière qui donne rendez-vous aux populations le samedi 1er Août 2020 à Banfora dans la région des Cascades pour la deuxième édition de la JNA.

Les différents lauréats des concours des meilleures réalisations forestières et d’amélioration du cadre de vie dont les résultats ont été proclamés à Tenkodogo ont reçu, au cours de cette conférence de presse, leurs chèques d’une valeur totale de 10 millions de FCA.

Armand Kinda
Minute.bf