MPP: La fissure entre les jeunes devient de plus en plus profonde

1


C’est une assemblée générale de la mise en place du bureau provincial du Kadiogo sous haute tension que nous avons pu constater au centre national de formation politique du MPP entre les jeunes du MPP de la section Kadiogo le lundi 12 août 2019.

Des informations que nous avons reçues dans la foulée, font état d’un forcing que veut ourdir Bachir Ismael Ouédraogo, président de l’union nationale des jeunes du MPP, pour imposer des jeunes dans le bureau principal MPP du Kadiogo.

« C’est une réunion de la jeunesse du Kadiogo. Ce n’est pas un conseil des ministres. Si le président de la jeunesse du kadiogo ne peut pas prendre ses responsabilités, sortez tous on va partir… », vociférait Roger Nikiema, membre de l’Union provinciale des jeunes du MPP de la section du Kadiogo, qui dénonce les manœuvres du président de l’union nationale qui présidait l’Assemblée générale de ce jour.

« Bachir est une bonne personne mais son erreur a été de vouloir imposer des gens dans le bureau de l’union provinciale des jeunes de la section Kadiogo », poursuit Roger Nikiema, appelant toute la jeunesse MPP à aller voir le président intérimaire du parti, Simon Compaoré, pour « tirer les choses au clair ».

A sa sortie de la rencontre qui a été interrompue par des manifestions des jeunes d’un camp opposé à la procédure de désignation des nouveaux membres du bureau provincial, Bachir Ismael Ouédraogo a fait savoir que « c’est un problème interne entre les jeunes MPP qui va se régler ».

Minute.bf