Tchad: 92 soldats tués dans une attaque de Boko Haram

0

Le président de la République Idriss Déby Itno s’est rendu ce mardi 24 mars 2020 à Boma, dans le département de Fouli, province du Lac, pour faire le constat après une attaque des éléments de Boko Haram contre une unité de l’Armée nationale tchadienne (ANT).

Le constat est amer, la perte est énorme. L’ANT a perdu 92 soldats, dont des sous-officiers, des officiers supérieurs, des meneurs d’hommes et 47 autres ont été blessés. Sur le terrain, l’on constate des véhicules blindés de l’armée calcinés, des corps de soldats jonchent le sol. Le chef suprême des armées s’est incliné devant la mémoire de ces soldats qui ont perdu la vie.

« Ce sont des valeureux membres de l’ANT qui ont fait leurs preuves dans toutes les opérations dans le Lac-Tchad et ailleurs. Ce sont des grands hommes, des leaders, des guides, ce sont ceux-là qu’on a perdus. Paix à leur âme » déclare le chef de l’Etat, l’air visiblement très affligé.

 « Dans cette île maudite que nous avons perdue, 92 de nos soldats notamment des sous-officiers et officiers.  Nous avons aussi 47 blessés qui ont été transportés par nos propres moyens à N’Djaména pour des soins intensifs certains » renseigne le président Idriss Déby Itno.

Pour lui, cette action de Boko Haram, est une épreuve difficile. « J’ai assisté et mené beaucoup des opérations, mais en un seul coup, perdre autant d’hommes, c’est pour la première fois dans l’histoire.  Nous allons revoir tous nos dispositifs pour éviter ce que Boma a connu. Je voudrais dire aux Tchadiens jusqu’au dernier mort, y compris les blessés, les forces de défense et de sécurité n’ont pas cédé le terrain » félicite le chef de l’État.

Avec tchadinfos

Minute.bf