Transport/Innovation : Le CCVA s’offre un hall de référence

0
Le ministre des Transports, Vincent Dabilgou, procédant à la couture de urban marquant l'inauguration du hall de référence

Le personnel, la tutelle technique et les partenaires du Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles (CCVA) se sont retrouvé ce vendredi 25 octobre 2019 au siège du CCVA à Ouagadougou. Objectif, présenter le hall de niveau sous régional érigé dans l’enceinte du CCVA. La cérémonie a été placée sous la co-présidence des ministres des transports, Vincent Dabilgou, et du commerce, Arouna Kaboré, représenté, avec comme co-parrain les présidents de structures de transport tel que L’OTRAF et la FENAT .

« Un nouveau joyau pour mieux vous offrir des prestations certifiées de qualité » a dit, toute satisfaite, Zalissa Koumaré, directrice générale du CCVA, lors de la cérémonie d’inauguration du hall de référence de sa structure. Il s’agissait pour le CCVA d’inaugurer non seulement un hall de référence de niveau sous-régéonal mais aussi de lancer la visite technique sur rendez-vous.

Le hall de référence du CCVA pour rendre service aux clients et aux partenaires

Dans une brève présentation du hall la première responsable des lieux a fait savoir, qu’il s’agit d’un hall doté de deux lignes de contrôles poids lourd, équipées de matériels hautement performants et disposant de deux salles d’attentes dont une salle VIP.

A en croire Zalissa Koumaré, ce hall d’un cout de 600 millions dont 350 millions d’équipement va permettre d’effectuer : la visite des véhicules automobiles, des motocycles et le contrôle des limiteurs de vitesse ; le diagnostic automobiles et véhicules spéciaux (ce diagnostic permet d’avoir une situation sur l’état de santé du véhicule avec le détail des pannes à réparer) ; les expertises automobiles, industrielle et incendie ; la formation des acteurs de la sécurité routière. Toute cette batterie d’innovation et de réforme, selon la DG du CCVA, entre en droite ligne avec la démarche qualité et la réduction du temps d’exécution des services du CCVA.

Zalissa Koumaré, DG du CCVA, lors de son speech

Une aubaine pour les partenaires du CCVA qui s’en félicitent

Des partenaires satisfaits

Le porte-parole des parrains, Issoufou Maïga, par ailleurs président de l’Organisation des Transporteurs routier du Burkina (OTRAF) a marqué sa satisfaction vis-à-vis de ces outils de référence. « Ce hall, nous en sommes convaincus, viendra réduire de façon drastique le temps d’attente au sein du CCVA » s’est-il réjoui avant de préciser, « en tant que partenaires privilégiés du CCVA, tant l’OTRAF, la FENAT et tous les transporteurs routiers nous mesurons son importance ». Un joyau qui satisfait plus d’un. Le président de la cérémonie, Vincent Dabilgou, ministre de Transports et de la mobilité urbaine, s’est dit tout aussi émerveillé de cette réalisation du CCVA.

Les officiels ont pausé pour la postérité

Pour lui, il ne faut pas voir seulement le hall. « Quand on voit l’ensemble des équipements techniques, électroniques qui permettent de pouvoir cerner la santé d’un véhicule, c’est extraordinaire » s’est-il exclamé. Il a cependant fait savoir que le gouvernement attend beaucoup du CCVA : « vous savez qu’en engageant le partenariat public-privé, c’est dans l’optique d’une recherche de la qualité et la performance », a expliqué le patron des transports. Aussi, « ce matin au regard de ces acquis nous pensons que nous avons eu raison » s’est-il félicité.

Invite au professionnalisme et à la lutte contre la corruption

Par ailleurs pour Vincent Dabilgou qui a pu visiter la nouvelle merveille du CCVA, il a fait noter qu’au-delà de la qualité du matériel, « il y a la qualité des hommes » qui doit être également irréprochable.  » C’est pourquoi j’appelle à la rigueur et à la réduction de la corruption dans ce milieu sensible de contrôle des véhicules ».

Présentation et objectif

Ce hall de référence, c’est la consécration de 30 ans d’expérience en matière de contrôle technique automobile mais aussi de recherche qualité. Selon la directrice générale, il s’agit d’un hall doté de deux lignes de contrôles, équipées de matériels ultra-modernes. Il dispose également de deux salles d’attentes dont une salle VIP. Ce nouveau joyau « tant par sa bâtisse que par son équipement représente une fierté pour le Burkina tout entier en termes d’infrastructures de contrôle technique automobile. En plus, de l’inauguration du hall, il était également question à cette cérémonie de procéder au lancement de la visite technique sur rendez-vous.

La visite technique sur rendez-vous également lancée

Ainsi à entendre la directrice , une ligne de contrôle du nouvel hall sera dédié à ces visites techniques sur rendez-vous. Elle ne manque pas d’insister sur la démarche qualité du CCVA faisant que ces innovations ont pour dénominateur commun la recherche qualité et la satisfaction du client dans un bref délai par le CCVA.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf