Tirs à Ouagadougou : L’expression d’un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou (communiqué)

0
Image d'illustration

Dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a fait savoir que les tirs entendus dans la nuit du 22 au 23 août 2019 au sein du Camp Guillaume Ouédraogo sont « l’expression d’un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou » qui a fait 24 morts et 7 blessés.

Dans le communiqué, le gouvernement mentionne que l’État-major général des forces armées nationales se rendant au camp Guillaume Ouédraogo suite à cette situation a obtenu « le retour du calme et  de la sérénité ». Le gouvernement rassure les populations sur « le caractère républicain des forces armées nationales » et appelle les populations à vaquer à leurs occupations dans la sérénité et à collaborer avec les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’hydre terroriste et pour la défense du Burkina Faso.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom