À la barre : ils se font escroquer 1 425 000 FCFA via QNET

0
3 449 vues

La société de marketing de réseau QNET vient encore de faire des victimes. Issouf (nom d’emprunt) était à la barre du tribunal de grande instance de Ouaga 1, ce mercredi 18 mai 2022, pour s’expliquer sur les faits d’escroquerie de 1 425 000 FCFA sur 5 personnes. Il a convaincu ces personnes d’un excellent commerce très rentable qui leur fera voyager et être indépendants. Mais en réalité, il s’agissait QNET.

Les faits se sont déroulés courant janvier 2022. Issouf aurait convaincu ses amis d’une entreprise qui a fait de la formation en entrepreneuriat son cheval de bataille avec la possibilité après formation d’intégrer un grand réseau de commerçants pour être autonome financièrement. Cette formation qui devrait spécialement se dérouler en ligne est devrait durer 6 mois, dit-il. C’est ainsi que ses cinq amis de confiance décident de tenter l’aventure. Chacun s’acquitte des premiers frais d’inscription pour un cumul de 1 425 000 FCFA. Ces derniers remplissent des formulaires divers où « tout est clair et bien précis. »

À la barre l’accusé affirme avoir, conformément aux contrats, utilisé l’argent pour l’achat des produits à revendre et ainsi tirer profit. C’est en réalité le commerce de QNET. Un commerce qui, selon le procureur, exige de nouveau adhérents pour fructifier son gain et monter en grade, ce qui nécessite aussi une adhésion avec un certain montant. Tout cela, poursuit le procureur, n’est possible qu’avec ses proches amis et parents qu’ils faut berner. Le procureur explique qu’ici le prévenu a utilisé les manœuvres pour inciter les victimes à payer la somme. Le prévenu n’aurait pas précisé à ses amis qu’il s’agissait duumarketing de réseau QNET. Pour le procureur, l’infraction d’escroquerie est constituée. Il a demandé que l’accusé soit déclaré coupable des faits et a requis qu’il soit condamné à 24 mois et au paiement de la somme de 500 000 FCFA, avec sursis.

Les 05 victimes représentés par un d’entre eux car les autres n’ont pas pu effectuer le déplacement par manque de transport ont demandé dédommagement de l’entièreté de la somme au cas où le prévenu serait reconnu coupable.

Le délibéré a été envoyé par le tribunal au 25 mai 2022.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom