Arrestation de Jean-Claude Bouda : l’opposition appelle au « nettoyage de toutes les écuries… »

0

Les partis affiliés au Chef de File de l’Opposition politique burkinabè (CFOP) se sont félicités de l’arrestation de l’ancien ministre de la défense, Jean-Claude Bouda. Ils ont exprimé leur satisfaction au cours de son habituel point de presse le mardi 2 juin 2020 au siège de l’institution, sis à Ouagadougou.

« Blanchiment de capitaux » et « enrichissement illicite » sur la base de la loi sur le délit d’apparence, sont les chefs d’inculpation qui ont conduit à l’arrestation de l’ancien ministre de la défense, Jean-Claude Bouda, le 26 mai dernier.

Pour cette affaire qui fait suite à une plainte du Réseau national de Lutte anti-corruption (RENLAC), le Dr Jean-Hubert Bazié, président de la Convergence de l’espoir, a saisi l’occasion pour féliciter la constance de l’organisation dans son combat contre la corruption qui a abouti à « cette victoire d’étape ».

Toutefois, le CFOP a prévenu contre toute manœuvre visant à mettre la pression sur la justice afin d’« empêcher que se tienne un procès pédagogique ». Pour cela, M. Bazié a appelé à la prudence tout en encourageant la justice à « persévérer dans le nettoyage de toutes les écuries, qu’elles soient minières, foncières, des infrastructures ou des marchés publics.

En rappel, l’ancien patron de la défense du Burkina a, sur la base du délit d’apparence notamment sur une villa qu’il a construit dans son village à Manga, été arrêté le 26 mai 2020 et déposé à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (Maco).

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom