Banfora : Une affiche en arabe découverte à l’institut Sacré cœur ordonne la fermeture des écoles non-islamiques

0
2 519 vues

Dans une note intitulée « Info pour la région des Cascades » portant les griffes de « Mokhtar Belmokhthar », il est demandé aux écoles classiques de fermer. « Le sang doit verser à Banfora. Il faut que les écoles restent fermées sauf les écoles Islamiques », ont clairement notifié les auteurs de l’affiche découverte dans la matinée de ce lundi 16 mai 2022 à l’institut Sacré cœur de Banfora avant de menacer : « nous allons mal frapper à Banfora. ». C’est le contenu de la note consultée par www.minute.bf

Lundi jour d’école pour les uns, mais lundi jour d’inquiétude pour les pensionnaires de l’institut Sacré cœur de Banfora voire l’ensemble des élèves de Banfora et de la région des Cascades. C’est du reste ce qui ressort dans l’affiche écrite en arabe et traduite en français, découverte à l’institut Sacré cœur de Banfora. 

« Nous sommes déterminés jusqu’au bout (…) Il faut que les écoles restent fermées sauf les écoles Islamiques », peut-on lire sur l’affiche intitulée « Info pour la région des Cascades », demandant expressément aux écoles classiques de fermer, exception étant faite aux seules « écoles arabes. » 

A ceux qui ne considéreront pas la note signée par « Les groupes terroristes DE » avec notamment le nom de « Mokhtar Belmokhthar », les auteurs de l’affiche les ont clairement prévenus : « nous allons mal frapper à Banfora. Nous avons des gars qui nous donnent des informations (…) » 

« Cette guerre est loin d’être terminée. Votre gouvernement a déclenché une guerre que nous allons terminer », poursuivent les auteurs de l’affiche dans leur menace intimant aux acteurs de l’éducation de rester loin des écoles pour ne pas subir « les dégâts énormes. »

Pour information, ce n’est pas la première fois que ce genre d’affiche est découverte dans une école du Burkina Faso. Dans certains cas, les investigations ont permis de savoir que ce sont des élèves qui s’amusent à semer la peur, même si, dans d’autres situations, cela s’est avéré des menaces réelles de la part de groupes terroristes. Tout compte fait, les informations parvenues à www.minute.bf indiquent qu’une enquête a été ouverte pour apporter la lumière sur cette affaire.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom