Burkina : A Saaba, la jeunesse MPP veut travailler pour la réélection de Roch Kaboré

0

L’Union communale des jeunes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) de Saaba se dit prête pour le congrès d’investiture du candidat du parti. Elle l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse au siège du part sisi dans ladite commune de la ville de Ouagadougou. L’union communale a également profité pour apporter des éclaircissements sur le climat du règne entre la jeunesse du parti.

La jeunesse du MPP Saaba entend « se mobiliser comme un seul homme » le 11 juillet 2020, date retenue par le parti pour l’investiture du candidat Roch Marc Christian Kaboré pour les élections du 22 novembre 2020. Pour remporter ces élections, cette jeunesse à travers son bureau nouvellement installé, s’est félicitée d’avoir déjà engagé « une série d’actions aux fins d’assurer au président Roch Marc Christian Kaboré sa réélection et une majorité confortable à l’Assemblée nationale ».

A titre illustratif, « nous avons sillonné les 27 villages de la commune pour mettre en place des équipes gagnantes et consensuelles depuis le 28 mai dernier », s’est satisfait le Secrétaire général (SG), chargé de la formation professionnelle, Wendé Koala.

Aussi, s’est-il réjoui de l’organisation d’une « tournée de proximité et d’échange » dans les villages de Saaba avec à la clé, la mobilisation des militants à s’enrôler.

Octave Calixte Bonkoungou, SG des élèves et étudiants MPP de Saaba

Par ailleurs, le nouveau bureau dirigé par Lucien Yanogo entend installer, les jours à venir, les bureaux des jeunes des comités de base. Cependant, si tous ces éléments concourent à la bonne marche du parti pour mieux affronter les défis électoraux, les agissements de certains militants du parti ont été dénoncés par les conférenciers.

« L’ancien SG des jeunes MPP refuse de céder son poste au nouveau »

L’ancien bureau des jeunes MPP Saaba dont Ibrahim Bagré Kaboré est le SG continue d’organiser des activités. Mais, « il n’y a pas de problème au sein de la jeunesse MPP de Saaba parce que le bureau dirigé par Lucien Yanogo (nouveau bureau) a été installé le 22 juin dernier par une délégation de l’union nationale des jeunes avec à sa tête le camarade Bachir Ismaël Ouédraogo », a rassuré Octave Calixte Bonkoungou, le SG chargé des élèves et étudiants MPP de Saaba. Ce dernier confie, en réalité, que « Ibrahim Bagré Kaboré qui était l’ancien SG de la jeunesse MPP de Saaba refuse de céder son poste à Lucien Yanogo ». Prenant pour preuve l’adresse d’« une lettre de félicitation, signée par le secrétaire national de la jeunesse du MPP, Bachir Ismaël Ouédraogo », au nouveau SG, M. Bonkoungou a déploré le fait que leur tentative d’impliquer Ibrahim Bagré Kaboré dans leurs activités soit vaine, jusqu’à ce jour.

Dans la même veine, le nouveau bureau s’est offusqué du comportement du SG de la sous-section, Blaise Nikiema qui aurait participé à une AG du bureau sortant tout en ne répondant pas présent à l’AG du bureau dirigé par Lucien Yanogo. Dénonçant une ingérence et un parti pris, Octave Calixte Bonkoungou a invité les responsables au niveau national à se pencher sur le cas de M. Nikiema et à prendre des dispositions à son encontre.

En tout état de cause, les conférenciers ont invité tous les militants de la « famille MPP » à se mobiliser pour s’arroger la victoire au soir des élections du 22 novembre 2020.

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom