Burkina: Les acteurs de l’économie informelle en conclave avec les ministres Christophe Ilboudo et Mathias Tankoano

0
308 vues

Le ministre du Commerce, du Développement industriel, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Jean Christophe Ilboudo et celui des Sports, de l’Autonomisation des Jeunes et de l’Emploi, Mathias Tankoano ont eu une audience de prise de contact avec les membres du Conseil National de l’économie informelle du Burkina (CNEI-BF) à Ouagadougou avec à leur tête leur président Salifou Nikiema.

« Nous sommes venus leur transmettre, leur renouveler toute la disponibilité du gouvernement à les accompagner dans l’accomplissement de leur mission », a fait savoir le ministre du Commerce, du Développement industriel, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Jean Christophe Ilboudo. « Comme vous le savez, les acteurs de l’économie informelle jouent un rôle très important en matière de création de richesse et en matière de création d’emploi », a fait savoir le ministre Jean Christophe Nikiema. Aussi, dit-il, il était donc important pour lui et son collègue des Sports, de l’Autonomisation des Jeunes et de l’Emploi de rencontrer ces acteurs de l’économie informelle pour leur traduire le soutien du gouvernement tout en les invitant à rester mobilisés autour de leur faîtière pour faciliter les discussions avec le gouvernement.

Le ministre a aussi invité ces acteurs du secteur informel à toujours privilégier le dialogue dans la résolution de leurs préoccupations

Jean Christophe Ilboudo, ministre du Commerce, du Développement industriel, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

Le Conseil National de l’économie informelle par la voix de son président Salifou Nikiema s’est dit satisfait de cette rencontre avec des membres du gouvernement de Lassina Zerbo.

Pour lui, cette rencontre, c’est avant tout une prise de contact au cours de laquelle il a été question de voir comment travailler de sorte à faire transiter les acteurs de l’économie informelle, de l’informel vers le formel.

Salifou Nikiema a saisi l’occasion pour promettre aux deux ministres que les acteurs de l’économie informelle sont prêts à travailler avec eux dans le sens de soutenir le développement économique du Burkina Faso.

Salifou Nikiema, président du Conseil National de l’économie informelle

Pour terminer, le ministre Jean Christophe Ilboudo a invité le Conseil National de l’économie informelle à travailler avec les autres acteurs qui sont dans le milieu économique pour qu’ensemble, dit-il : « nous puissions conjuguer les efforts pour venir à bout des préoccupations liées à la vie chère et à la disponibilité des produits de grande consommation, etc. ».

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom