Burkina : « NOS VILLAGES SE MEURENT », alerte Limaba Lompo

0

Limaba Lompo connu sous le pseudonyme Kpana Lompo sur les réseaux sociaux alerte sur la situation dramatique dans les campagnes. Des campagnes doublement frappées par l’insécurité et le délaissement.

Lisez !
« A l’Est, nos villages se transforment en villages fantômes où il n’y a que des invalides et ceux qui ne peuvent pas aller ailleurs qui y restent. Là-bas, on ne vit plus, on essaie de survivre.

Les populations sont coupées du monde d’une part par l’absence de routes et d’autre part par le non fonctionnement des infrastructures de télécommunications faute d’entretien (aucune entreprise n’ose s’y rendre pour des travaux).

Chaque va et vient dans ces localités, en plus d’être un parcours du combattant est un potentiel départ sans retour parmi les siens à cause de l’insécurité.

Les jeunes sans options s’adonnent aux alcools frelatés pour noyer leurs soucis dans l’espoir que la mort les prenne au plutôt pour les libérer de ce triste sort…

Les fous de dieu sont les seuls maîtres à bord, occupant sans trop de difficultés nos forêts et nos villages. Ils pillent et sabotent à ciel ouvert nos ressources, décident de quelle activité les paysans ont le droit de mener…
Ils y ont instauré le chaos éducatif, les écoles sont fermées depuis 3 ans.. On se fend le cœur en imaginant les conséquences d’une telle situation sur le développement de la région dans les décennies à venir…

l’Est agonise sérieusement, même le soleil menace de ne plus s’y lever si rien n’est fait! »

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom