Burkina : plus de 5000 jeunes formés en Energies renouvelables par l’ANEREE

0

L’Agence nationale des Energies renouvelables et de l’Efficacité énergétique (ANEREE), fidèle à ses engagements, continue d’œuvrer pour le développement des énergies renouvelables et la promotion de l’efficacité énergétique. En effet, 5286 jeunes repartis dans les 13 régions du Burkina Faso, ont bénéficié de la formation organisée par l’ANEREE et son partenaire Job Booster dans le domaine de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique. Cette formation a été couronnée ce vendredi 28 août 2020 au siège de l’ANEREE à Ouagadougou, par une cérémonie de remise d’attestations à un lot de 100 participants. Ce fut également l’occasion de faire la dédicace du clip vidéo de l’artiste musicien Bilson, intitulé « EFFICACITE ENERGETIQUE ».

L’ ANEREE, en initiant cette formation, veut outiller les jeunes dont 2500 hommes et 2500 femmes des villes et campagnes du Burkina Faso dans le domaine de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique, en vue de faciliter leur insertion socioprofessionnelle et développer l’auto emploi.

A terme, chaque région ou province devra disposer de jeunes techniciens de qualité pour assurer l’installation, la maintenance et le suivi des équipements solaires investis au niveau local. Pour ce faire, le directeur général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana, a fait savoir que durant les sept jours, les apprenants ont été formés sur la base d’un module conçu avec tous les ingénieurs qui sont dans les structures du ministère en charge de l’énergie.

« Mais au-delà de ces ingénieurs, nous avons travaillé avec des structures qui sont dans la formation depuis plus de 30 ans au Burkina Faso. Et mieux, au-delà de la formation qui était plus pratique que théorique, nous avons fait des films en termes d’aide-mémoire pour permettre à tous les apprenants de pouvoir toujours se remémorer les pratiques qu’ils ont apprises pour être toujours opérationnels », a-t-il confirmé.

Issouf Zoungrana, DG de L’ANEREE s’est dit satisfait du succès de la formation

Une initiative appréciée par les partenaires de l’ANEREE

L’ANEREE se dit être satisfaite au regard du succès de la formation et des appréciations reçues par ses partenaires techniques et financiers, et plusieurs parties prenantes du projet. A en croire M. Zoungrana, il y a déjà des partenaires qui s’annoncent pour la formation de jeunes chaque année.

Aussi, a-t-il affirmé que l’Etat burkinabè a pris l’engagement d’investir dans le volet formation, car on ne peut pas développer une économie du solaire en comptant sur la main d’œuvre ou l’expertise extérieure.

« Cette année encore nous avons un autre volet du projet, où nous allons recruter et former 2000 jeunes, mais cette fois ci, des technico-commerciaux au niveau du Burkina Faso », a lancé le directeur général, avant de confier qu’actuellement l’ANEREE est en train de mettre en œuvre un projet avec l’Union européenne pour renforcer les centres de formation.

Des artistes impliqués dans la promotion des énergies renouvelables

La promotion de l’efficacité énergétique se veut un ensemble de bonnes pratiques à développer et à adopter pour une consommation plus rationnelle de la production nationale. C’est dans ce sens que l’ANEREE entreprend d’accompagner toutes activités de sensibilisation à l’Efficacité énergétiques, avec l’objectif d’amener les populations à adopter des comportements écoénergétiques.

Pour y parvenir, elle implique les artistes musiciens, chanteurs, comédiens, slameurs, humoristes ou toutes personnalités à forte affluence capable d’être vecteurs de bonnes pratiques en la matière.

L’artiste Bilson a chanté sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables

« Nous avons parmi ces vecteurs, parmi ces ambassadeurs, notre frère Bilson, qui à partir de la formation qu’il a reçu a été inspiré pour nous produire une chanson », s’est exprimé M. Zoungrana.
Pour lui, la chanson permettra aux populations d’être sensibilisées, d’avoir des informations sur l’utilisation rationnelle de l’énergie et sur l’importance que l’énergie revêt pour le développement au Burkina Faso.

Les jeunes bénéficiaires satisfaits de la formation

L’artiste du jour, Somketa Adama Adolphe Ouédraogo, alias Bilson, lui-même bénéficiaire de la formation a témoigné que ce fut de bons moments de partage entre jeunes, car ils ont appris des choses qu’ils ne connaissaient pas sur l’énergie solaire.

« Je me suis demandé après la formation s’il faut aller sur des chantiers travailler avec des entreprises, ou monter une petite entreprise en énergie solaire. Je me suis dit que comme je suis artiste musicien, pourquoi ne pas déjà faire un support, un truc audio-vidéo pour accompagner cette sensibilisation sur l’efficacité énergétique », a relaté l’artiste Bilson.

A l’endroit des jeunes bénéficiaires du projet, le directeur général de l’ANEREE les exhorte à apporter leur contribution afin de parvenir à la maitrise de l’énergie au Burkina Faso.

Hervé KINDA (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom