Burkina : Un activiste condamné à 2 mois d’emprisonnement avec sursis pour diffamation sur Luc Arnaud Compaoré

0

Accusé de détournement de vivres et de tripatouillage de liste pour l’installation du bureau des jeunes de Saaba, Luc Arnaud Compaoré remporte son procès contre Abdoul Razak Compaoré. Le verdict est tombé au matin de ce lundi 10 août 2020 au Palais de la Justice de Ouagadougou.

2 mois d’emprisonnement avec sursis ont été requis contre Abdoul Razak Compaoré pour diffamation à l’endroit de Luc Arnaud Compaoré, le  Chargé de mission au ministère de la femme et 2e Secrétaire national de la jeunesse du Mouvement du peuple pour le progrès.

Le fond du problème, le sieur Abdoul Razak Compaoré sur la page Facebook, Saaba infos accusait le chargé de mission du ministère de la femme de détournement de vivres et de tripatouillage de liste de bureaux des jeunes du MPP. « Ce jeune, chargé de mission et neveux de Simon Compaoré, ne cesse de faire parler de lui dans la négativité. Après l’affaire des camions de vivres détournés à Ouaga 2000, l’affaire Kemi Seba, et autres, le voici être à la tête d’une affaire de tripatouillage de liste de bureaux MPP des jeunes des arrondissements et communes », avait écrit Abdoul Razak Compaoré faisant notamment référence dans son dernier passage au renouvellement du bureau des jeunes MPP de Saaba.

Propos qui ont été attaqués en justice par le 2e SN du MPP pour aboutir au verdict du jour. Ainsi, Abdoul Razak Compaoré a été reconnu coupable pour diffamation et écope donc de 2 mois d’emprisonnement avec sursis assorti du payement d’une amende de 200 000 FCFA.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom