CDP: Denis Tiegnan répond à Salifou Ouédraogo

0

Ceci est un droit de réponse de Denis Tiegnan, membre du bureau exécutif national du CDP, adressé à Salifou Ouédraogo. Ce dernier, dans une déclaration publiée par minute.bf, dénonçait des manquements dans la gestion du CDP par son président Eddie Komboïgo.

Lisez !

A mon camarade prétendu « membre du BPN » Salifou OUEDRAOGO

Dans la livraison du journal en ligne minute.bf du 02 mai 2020, un prétendu « membre du Bureau Politique » du CDP ne partage pas certaines prises de position du Président Eddie KOMBOIGO. C’est tout à fait normal, car dans un grand parti comme le CDP, il sera difficilement possible de mettre tout le monde d’accord tout le temps. Toutefois l’écrit de notre « camarade » Salifou OUEDRAOGO, nous interpelle et nous amène à réagir.

Dans un premier temps il désaprouve que le Président du parti ait eu recours aux réseaux sociaux pour demander aux cadres du parti une contribution afin de venir en aide à nos frères musulmans en ce mois de ramadan. Il faut noter que le président du parti à travers le secretariat Général du parti à lancer ce message dans un groupe privé qui réunit le Bureau Exécutif National. Comment le « prétendu membre du BPN » qui n’est pas autorisé sur la plate-forme a pu lire et exploiter le message ?

Le mois du ramadan est un mois de jeûne et de pénitence par excellence, mais aussi et surtout un mois de partage et de solidarité. Appeler les cadres de son parti à s’inscrire dans cet élan n’a rien de déshonorant ni pour les musulmans, ni pour le parti, ni pour n’importe quel homme politique sauf pour Salifou OUEDRAOGO qui du reste n’est même pas destinataire du message. A moins que …. ?

Ici notre camarade ne voit même pas une volonté de synergie d’action du Président par l’association des cadres du parti, mais à la suite il et s’appuyant sur la réponse de notre Président aux journalistes demandant la démission du Président du parti Marc Christian KABORE, là il crie à la gestion solitaire, à la personnification du parti. En effet, à la suite l’exigence de démission de la Ministre de la santé formulée par l’UPC, le journaliste a voulu savoir quelle était la position du Président du CDP. Celui-ci s’appuyant sur des éléments pertinents a estimé que l’on devrait aller au delà du ministre pour exiger la démission de l’ensemble de la gouvernance MPP avec à sa tête le Président Rock arc Christian KABORE.

Que retenir ! Une tempête dans un verre d’eau, une sortie d’un cagoulée pour se faire l’intéressant. Sinon il n’y a aucun chat à fouetter et le navire battant pavillon CDP avance très sûrement au large sous la direction du Président Eddie KOMBOIGO et l’accompagnement du Président d’Honneur, Fondateur du parti, le Président Blaise COMPAORE.

Denis TIEGNA, membre du BEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom