Centre-Nord : Début des travaux des assises régionales de l’éducation

0

A l’instar des autres régions du Burkina Faso, les assises régionales de l’éducation ont bien débuté ce mercredi 13 octobre 2021 dans la région du Centre-Nord. C’est la Salle polyvalente de la ville de Kaya ( chef lieu de la région) qui va abriter les différentes séances de travaux conduites par le gouverneur de la région Casimir Segueda, représentant le ministre de l’éducation.

Des leaders coutumiers et religieux, des autorités administratives régionales, provinciales et communales, des structures déconcentrées de l’éducation, des associations d’élèves et de parents d’élèves, les syndicats du secteur de l’éducation, les partenaires techniques et financiers, les collectivités territoriales, les députés de la région, etc. ont tous répondu présent dès la cérémonie d’ouverture de ces assises régionales de l’éducation ce mercredi 13 octobre 2021.

Au total, 12 thématiques stratégiques liées aux fondamentaux de l’école burkinabè seront soumises à réflexion aux participants.

Casimir Segueda, gouverneur du Centre-Nord, représentant le ministre de l’éducation

« Nous avons bien débuté les assises régionales dans notre région. Tout est bien parti pour que notre région puisse apporter sa contribution pour une éducation très performante. Les participants ont répondu massivement et je voudrais saluer cette mobilisation qui témoigne de leur engagement à apporter réellement leur contribution pour une éducation efficace dans notre région », a réagi le gouverneur de la région, Casimir Segeda par ailleurs président du comité d’organisation.

Adama Belem, Directeur régional de l’éducation post primaire et secondaire du centre nord espère qu’à « la fin des assises nationales, il y ait un regard nouveau sur le système éducatif burkinabè pour produire le Burkinabè que nous voulons produire ».

Pascal Sawadogo est élève en classe de terminal au lycée municipal de Kaya

Pascal Sawadogo est élève en classe de terminal au lycée municipal de Kaya. Il a été invité avec 4 autres des ses camarades pour participer aux assises régionales. « Le système éducatif burkinabè a vraiment besoin de réorganisation parce que si vous allez voir tout près, le gouvernement a procédé à des reformes que nous rejetons d’ailleurs. Nous allons faire des propositions et nous croyons qu’elles seront prises en compte », a t-il laissé entendre.

Ces assises régionales prennent fin le 15 octobre prochain. Un rapport général est attendu à la fin des travaux et il sera transmit au niveau national en vue des assises nationales.

Mouni Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom