Coopération : ASSAMBUS se réorganise pour mieux porter l’amitié Burkina-Suède

1

L’Association d’Amitié Burkina-Suède (ASSAMBUS) section Burkina a tenu une assemblée générale le 22 février 2020 à la résidence de l’ambassade de Suède à Ouagadougou. Les membres de l’association ont organisé cette assemblée générale sous fonds de redevabilité et de reformes avec l’accompagnement de la chargé d’affaire de l’ambassade de Suède au Burkina, Mia Rimby.

« Nous tenons notre toute première assemblée générale depuis notre installation à la tête de l’association le 17 novembre 2018 ». C’est l’information qu’a voulu préciser d’entame Eric Providence Zongo président de l’Association d’Amitié Burkina Suède (ASSAMBUS) car pour lui l’évènement revêt une certaine quintessence. Cette assemblée générale était plus que nécessaire de l’avis de M. Zongo « par soucis de redevabilité » aux membres de ce qui a déjà été effectué comme activités depuis son accession à la présidence de l’association. Ce fut également l’occasion pour lui de jeter les bases de nouvelles perspectives pour l’association.

Dans ce sens, le président a fait savoir, que l’objectif est « de faire d’ASSAMBUS une association, vraiment viable, une association qui compte beaucoup dans relation Burkina-Suède ». Il a saisi l’occasion pour inviter tous les membres à y mette du sien « pour redynamiser l’Association qui souffre depuis un certain temps d’une certaine léthargie et d’un manque de constance dans son fonctionnement ».

A cet effet, Providence Zongo a fait un bref rappel historique de la vie de l’association qui a permis de constater l’évolution en dent de scie de l’association dans le temps : «  en effet, l’association a été portée sur les fonts baptismaux dans les années 1980-1989 pour porter l’amitié entre la Suède et le Burkina mais quelques années après, surtout après la chute de la révolution, l’association a connue des hauts et des bas avec par moment une démobilisation totale de ses membres. ASSAMBUS a fonctionné ainsi de manière intermittente jusqu’en 2007. En 2007, grâce au dynamisme du consul honoraire du Burkina en Suède, qui est venu à Ouagadougou à l’époque et qui a pu mobiliser les anciens étudiants ayant bénéficié des bourses d’études en Suède et un certain nombre d’amis et sympathisants de la Suède, on a pu ensemble relancer l’association en 2007 avec toujours certaines difficultés. C’est finalement en novembre 2008, suite à une assemblée générale que j’ai été porté à la tête de l’association », a-t-il cartographié.
Ainsi, au regard de l’historique de l’association, le président Eric Zongo dit vouloir utiliser sa mandature pour redynamiser l’association.

Aussi, « c’est la raison pour laquelle au cours de cette assemblée générale, promesse a été faite à la quasi-totalité des membres (concentrés et déconcentrés) et sympathisants d’ASSAMBUS qu’un canevas d’activités serait mis en place afin de revigorer et de revitaliser, non seulement l’association mais aussi l’axe Burkina-Suède.

Par ailleurs, les différents représentants des sections Bobo-Dioulasso, Dédougou, Koudougou et Kaya venus prendre part pour la toute première fois à une assemblée générale de ASSAMBUS dans la capitale burkinabè ont tenu avant de repartir, à remercier le président pour cette marque d’inclusion et de souffle nouveau impulsé à l’association.

Il faut noter pour finir que le chargé d’affaire de l’ambassade de Suède Mia Rimby, a fortement encouragé l’association pour son dévouement à promouvoir l’amitié entre le Burkina et la Suède. Elle entend, elle aussi, soutenir dans la mesure du possible, ASSAMBUS.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom