CORONATHON : Le ministère de la santé reçoit un don de consommable médical

0

Le ministère en charge de la santé a reçu du consommable de laboratoire de biologie médicale et de casaques de protection de la part du comité de gestion du CORONATHON, une initiative portée par l’Assemblée nationale dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 au Burkina Faso. D’une valeur de 44 millions 67 mille 467 FCFA, ce don a été effectué en présence du président de l’Assemblée nationale, Alassane Balla Sakandé et du ministre chargé de la santé, Charlemagne Ouédraogo, au siège de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques (CAMEG), à Ouagadougou le jeudi 28 janvier 2021.

Le don est composé de deux lots dont le premier, d’une valeur de 25 millions 852 mille 467 FCFA a été exécuté par la CAMEG. Ce premier lot est constitué de deux mille plaques PCR+film pour Thermocycleur, trente mille tubes eppendorf 1,5ml ; 6080 Embouts avec filtre de 1000 microlitres et des casaques de laboratoire destinés à renforcer les capacités des laboratoires de références chargés de détecter le virus par la méthode PCR.

Le second lot s’élève à une valeur de 18 millions 200 mille FCFA et est composé de 4 mille casaques chirurgicaux destinés à garantir la protection du personnel soignant engagé dans la prise en charge des patients atteints de la Covid-19. Ce lot a été exécuté par la pharmacie CHRIST-ROI et est stocké dans les magasins de l’Assemblée nationale.

Un échantillon du lot de consommable medical offert au ministère de la santé

L’Assemblée nationale tient à la bonne gestion des fonds du CORONATHON

Cette cérémonie de remise de don fut l’occasion pour le président du comité de gestion du CORONATHON, Alfred Sandwidi, d’informer que « 382 millions 8 mille 284 FCFA de dépenses ont été engagées » pour la gestion des ressources du CORONATHON.

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a rassuré à ce niveau les donateurs qui soutiennent l’initiative en indiquant qu’« à l’Assemblée nous suivons toujours pas à pas ce qui est fait de l’argent du contribuable. Nous tenons à la bonne gestion de ces fonds ». Il invite les populations au respect des mesures barrières ainsi que les autres consignes données par le ministère de la Santé pour lutter contre la Covid-19.

Le ministre Charlemagne Ouédraogo a souligné lors de la cérémonie que ces intrants permettront au CHORUS de mieux organiser la riposte en plus de ce qui était déjà engagé. Concernant le vaccin contre la Covid-19, le chef du département de la Santé a confié que son « ministère et le gouvernement sont très attentifs sur cette question » et q’un certain nombre de mesures sont prises pour faire en sorte qu’en temps opportun, le gouvernement puisse faire le meilleur choix pour la population.

En rappel, à la date du 27 janvier 2021, le Burkina comptait 1 338 cas actifs et enregistrait 120 décès depuis le début de la pandémie.

Hervé Kinda

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom