Coronavirus : Le secteur minier burkinabè se montre plus résilient face à la pandémie

0

Reunis en visioconférence, ce 24 septembre 2020, des chefs de département ministériel chargé des mines et des carrières de 5 pays Ouest-africains à savoir le Tchad, le Burkina, le Sénégal, le Niger et le Bénin, ont initié un webinaire afin d’échanger sur l’impact de la pandémie du coronavirus sur le secteur minier dans lesdits États dans le but d’envisager des solutions pour une relance économique du secteur.

Ce cadre a permis aux différents ministres de passer en revue les difficultés qu’ils subissent, ainsi que leur capacité de résilience face à la pandémie liée à la Covid-19. En effet, à l’issue des échanges de ce jour, entre les ministres, il ressort que les sociétés minières des différents pays ont été frappées au niveau de leurs compagnies d’exploration et d’exploitation minière, au niveau des transits interne et externe de matières d’exploitation minière.

Malgré ces difficultés relevées, le Burkina Faso s’est montré, jusque là, plus résilient dans le domaine. À ce sujet, selon le ministre burkinabé en charge des mines, Oumarou Idani, dans la production de l’or, au 30 juin 2019, le Burkina Faso était à 25,62 tonnes et au 30 juin 2020 le pays est à 26,5 tonnes. « Ce qui nous fait penser que d’ici à la fin de l’année, on pourra atteindre environ 55 tonnes contrairement aux 50 tonnes réalisées en 2019 », foi du ministre Idani.

Par ailleurs, il s’agira, pour les différents États, à l’issue des travaux, de relever les mesures de soutien dans les pays et de proposer des solutions pour la relance économique à travers le secteur minier.

Hervé KINDA (Stagiaire)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom