Côte d’Ivoire : L’interdiction de manifester prorogée jusqu’au 30 septembre 2020

0

Après environ un mois d’accalmie, les manifestations reprennent peu à peu du côté de la Lagune Ebrié depuis la sortie officielle des candidatures retenues pour la présidentielle de 2020. Une situation qui a amené le gouvernement ivoirien à décidé de la prorogation de l’interdiction de marcher sur la voie publique ce mardi 15 septembre 2020 jusqu’au 30 septembre.

Le lundi 14 septembre dernier, le Conseil constitutionnel, par la voix de son Président Mamadou Koné, a livré le verdict des dossiers de candidature déposés à la CEI, pour la course au fauteuil présidentiel le 31 octobre prochain. Sur les 45 candidatures déposées, 4 ont été retenues. Il s’agit de celles du président sortant Alassane Dramane Ouattara, de Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouadio Konan Bertin. Les grands absents de cette liste étant l’ancien président Laurent Gbagbo et l’ancien président de l’Assemblée nationale (AN), Guillaume Soro.

Au lendemain de l’annonce de l’institution, nos confrères du site d’information koaci.com ont constaté des manifestations de rues dans la ville de Bonoua. Dans ladite localité où selon nos confrères des affrontements violents avaient eu lieu entre communautés Abouré et Malinké, il y a de cela, quelques jours, plusieurs jeunes étaient aux prises avec les forces de l’ordre et de sécurité.

Aussi, Bangolo a enregistré des manifestations dans les rues alors qu’hier, plusieurs véhicules avaient été incendiés par des individus.

Au regard de ces différentes situations et afin de prévenir les troubles à l’ordre à public, la mesure de suspension des marches, sit-in et autres manifestations sur la voie publique, décrétée le 21 août dernier sur toute l’étendue du territoire national, est prorogée jusqu’au 30 septembre 2020.

La Rédaction

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom