Décès de 11 personnes à l’UAD : Le président du Faso réagit

0
328 vues

Présent à la cérémonie de sortie des officiers et commissaires de police de la 3e promotion de l’Académie de Police, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a réagi à l’affaire du drame survenu dans les locaux de l’unité anti-drogue (UAD) de la police nationale le 15 juillet 2019 où 11 personnes en garde à vue y ont perdu la vie. « Ce sont des choses qui ne peuvent pas rester dans l’impunité », a assuré Roch Marc Christian Kaboré.

« Ce sont des choses qui sont inacceptables et qui ne peuvent pas rester dans l’impunité », a-t-il ajouté, avant d’indiquer qu’il a « instruit que la chaîne de commandement de ce service soit suspendue, en attendant que la police judiciaire fasse son travail et que nous voyions les mesures à prendre à l’issue du constat des médecins légistes ». Pour le président du Faso, la police doit être un pilier de défense de l’Etat de droit.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom