Défense : 17 officiers logisticiens de 15 nationalités formés à Ouaga

0

Ils sont au nombre de 17 officiers de 15 nationalités africaines à avoir effectué avec brio leur stage à l’Institut supérieur de Logistique de Ouagadougou (ISLO). A cet effet, une cérémonie de remise de diplômes et d’insignes a été organisée en honneur à cette 11e promotion, le vendredi 14 juin 2019.


Après 48 jours de formation, des officiers au nombre de 17 provenant de 15 pays africains ont pu empocher leurs diplômes de QL2, en logistique. Et à entendre les différents intervenants de l’Armée au cours de la cérémonie solennelle, c’est un plus pour les armées des pays de ces officiers. « Je me réjouis de vos résultats et je tiens à vous dire que vous disposez de tous les outils nécessaires pour occuper les postes de chef de cellule ou chef B4. Vous serez chargés de : synthétiser l’information, d’aider à la décision, d’organiser, de planifier, de programmer, d’établir les ordres, d’en contrôler l’exécution, de suivre les événements et d’en tirer les enseignements », a fait savoir le Colonel Nestor Ouédraogo, directeur général de l’ISLO, s’adressant aux stagiaires. Toujours dans son speech, le DG de l’ISLO a rappelé aux stagiaires que le succès des opérations des forces armées dépend de la cohérence du dispositif logistique mis en œuvre. « Tout est et demeure logistique et pas un pas sans la logistique », a-t-il martelé. Cette 11e promotion de la QL2 est selon le directeur des études de l’ISLO, le Lieutenant-Colonel Fabrice Hecht, dynamique, imaginative et travailleuse. « Nos 17 stagiaires, originaires de 15 pays ont acquis le socle de connaissances nécessaires à la conception d’un soutien logistique efficient », s’est-il réjoui.

Bon nombre d’officiers étaient présents à la cérémonie de remise de diplômes

Au cours de trois exercices d’application, a-t-il expliqué, les stagiaires ont déroulé et mis en œuvre la méthode d’élaboration des ordres adaptés à la logistique. Il a tenu a rappelé le rôle combien important de la logistique. « La logistique ne gagne pas les guerres mais elle peut sans problème, les perdre », a tenu à relever le directeur des études.
Pour sa part, le représentant du chef d’Etat-major général des Armées, le Colonel-major Oumarou Sawadogo, par ailleurs commandant du Groupement central des Armées, a prodigué des conseils avisés aux stagiaires. Il leur a surtout recommandé l’humilité auprès de leurs devanciers dans le domaine et surtout la persévérance et le perfectionnement des outils assimilés au cours du stage à l’ISLO.


Pour les principaux concernés, le passage à l’ISLO était d’une nécessité absolue dans leur carrière. Leur président de promotion, le Colonel Célestin Dira Gatsé, a invité ses co-stagiaires à mettre en application les connaissances acquises. « A vous mes collègues stagiaires, je formule le vœu ardent de voir en application les connaissances acquises durant ces 48 jours de cours. Aussi, voudrais-je- souhaiter que les liens tissés ici à Ouagadougou demeurent pour toujours », a-t-il plaidé.

Lassané Sawadogo

www.minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom