Dialogue politique : Le CFOP pose des conditions pour la reprise

0

Pour sa rentrée politique ce jour 14 septembre 2021, le cadre de concertation des partis politiques du CFOP s’est prononcé sur le dialogue politique annoncé par le gouvernement en Conseil des ministres le 8 septembre 2021. Pour la reprise du dialogue politique, le CFOP exige quelques conditions.

La première condition exigée par le CFOP c’est de voir au préalable la proposition d’une nouvelle stratégie de sécurisation du territoire avant d’aller au dialogue. Pour Eddie Komboïgo, il n’est pas question qu’ils se regroupent pour un dialogue politique pendant  que le pays continue de subir des attaques terroristes.

Seconde exigence du chef de file de l’opposition politique, c’est de leur situer sur l’état d’avancement du dossier de la réconciliation nationale. À ce niveau Eddie Komboïgo a rappelé que  le président Roch Kaboré disait pendant la campagne que 6 mois après sa réélection les lignes vont bouger sur la réconciliation alors qu’il entame son 9e mois et rien n’est toujours fait.

Le chef de file de l’opposition politique a aussi lancé un pic à  son prédécesseur Zéphyrin Diabré :« On a nommé un super ministre de la réconciliation qui court dans les villages et communes on sait même pas ce qu’il cherche là-bas».

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom