Forum sur la nutrition: Nestlé contribue à l’éducation du consommateur pour son bien-être

0
590 vues

En marge de la journée mondiale de la nutrition commémorée chaque 16 octobre,  la société Nestlé en collaboration avec la société de cardiologie du Burkina a tenu un forum sur le thème : « Alimentation et Hypercholestérolémie: Prévention et prise en charge ». L’objectif de ce forum qui a réuni des spécialistes en nutrition, des cardiologues et des responsables de la société Nestlé était de réitérer l’engagement de la société en matière de nutrition, santé et bien-être.

Les responsables de Nestlé disent croire « en la force d’une bonne alimentation pour améliorer la qualité de vie de tous aujourd’hui, ainsi que celle des générations futures ». De ce fait, ils ont choisi un thème en rapport avec l’alimentation et l’hypercholestérolémie  pour discuter de sa prévention et de sa prise en charge durant le forum. Tour à tour des spécialistes de la nutrition et de la santé ont exposé sur ce que c’est que la cholestérolémie, ce qui entraine sa survenue, ce qu’il faut faire pour l’éviter avant de finir avec les dispositions que Nestlé a prises pour préserver la santé des consommateurs.

En effet « l’hypercholestérolémie est une augmentation des graisses dans l’organisme », a expliqué d’entame, Dr Solange Badini, cardiologue au CHU de Bogodogo . « Cette augmentation des graisses dans l’organisme au-delà d’un certain niveau constitue un risque majeur de maladie cardiovasculaire», indique à son tour Valentin Yaméogo, secrétaire général de la société de cardiologie du Burkina. Cependant rassure-t-il, il est possible de prévenir cette hypercholestérolémie en réduisant la consommation d’un certain nombre d’aliments. « Si chez un patient le médecin dit qu’il y a une hyper cholestérolémie, pour traiter cette hyper cholestérolémie, il faut déjà éviter d’apporter des graisses pour entretenir cette hypercholestérolémie. Éliminer les graisses est aussi possible en les faisant bruler à travers la réalisation d’activités sportives. Nous conseillons 150 minutes d’activité sportive par semaine », a conseillé Valentin Yaméogo.

Valentin Yaméogo, secrétaire général de la société de cardiologie du Burkina

Pour le consultant en nutrition Marcel Bingaly, pour éviter l’hypercholestérolémie on peut aussi contrôler sa consommation excessive de « mauvais cholestérol ». Pour ce faire, il a par exemple conseillé de toujours vérifier la notice de tous les produits avant de les consommer afin de ne pas dépasser un certain seuil de consommation de cholestérol. Il a signifié que la teneur de tous les composants des produits de conserve est indiquée sur la notice par les fabricants. Par cette astuce, « il est possible de vérifier la teneur des substances que nous consommons afin d’éviter l’hypercholestérolémie », a fait savoir Marcel Bengaly.

Marcel Bengaly, Enseignant-chercheur/consultant indépendant nutrition humaine et sécurité alimentaire

À ce niveau Nestlé prend le soin d’éduquer ses consommateurs à travers plusieurs plates-formes et fora, a laissé entendre le Manager régional de la nutrition, de la santé et du bien-être pour Nestlé Central and West Africa, Akua Kwakwa. Prenant le cas du sel, elle a indiqué que « depuis 2018, Nestlé a réduit de 10% le niveau de sel dans ses bouillons ». « En même temps, on a la transparancy ou la communication sur l’emballage à travers laquelle nous indiquons la portion correcte sodium ou de sel à consommer », a indiqué Akua Kwakwa avant de conclure en indiquant que cela peut guider le consommateur à bien contrôler le niveau de sel qu’il consomme dans les bouillons (Nestlé) ».

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom