Kalgondin : « Cohésion sociale et solidarité » au cœur d’un maracana

0

Le Maracana de la Jeunesse de Kalgondin a connu son dénouement le dimanche 26 septembre 2021, avec le sacre de Frères unis de Kalgondin. À la fin du tournoi, le promoteur, Jean Constant Kaboré n’a pas manqué de saluer le fair-play qui a régné à tous les matchs, d’autant plus que l’événement a été organisé sous le thème : « Cohésion sociale et solidarité ».

Après 24 matchs qui ont mis aux prises 16 équipes de 7 quartiers de l’arrondissement 5 de Ouagadougou, c’est Frères unis de Kalgondin et Abdir de Katre-Yaare qui se sont hissés dans le dernier carré du Maracana de la Jeunesse de Kalgondin, comptant pour sa première édition. Comme pour justifier leur place, coup sur coup, les deux équipes montrent dès l’entame du match leurs ambitions, dans un jeu plus ou moins équilibré.

Ce manège va durer presque toute la première période avant qu’Abdir de Katre-Yaare ne se montre plus tranchant devant le but, prenant l’avantage 1-0 contre Frères unis de Kalgondin. L’arbitre siffle finalement la pause, le temps que les protagonistes se désaltèrent.

Frères unis de Kalgondin en blanc et noir aux prises contre Abdir de Katre-Yaare en jaune

À la reprise, Frères unis, poussés par son public pressant. Et à force d’insister, l’équipe de Kalgondin pousse le capitaine d’Abdir à la faute, écopant du coup d’un carton rouge. Dans la foulée, l’équipe profite pour égaliser. Abdir de Karpala sort de sa légère réserve, mais le score va rester tel jusqu’à la fin de la seconde période.

Il a donc fallu la séance fatidique des tirs au but pour départager les deux équipes. Dans cet exercice, c’est Frères unis de Kalgondin qui va se montrer plus adroit, en touchant les filets deux fois contre une fois pour Abdir. Le trophée de la première édition du Maracana de la Jeunesse de Kalgondin est donc resté dans ce quartier avec le sacre de Frères unis. En plus du trophée, l’équipe de Kalgondin a reçu la médaille de la première place, la somme de 100 000 F CFA, un jeu de maillots et un ballon.

Les finalistes malheureux ont pris la médaille de la deuxième place, la somme de 50 000 F CFA, un jeu de maillot et un ballon.

La finale, de par son fair-play, a émerveillé le promoteur, le parrain et le sponsor de l’événement qui n’ont pas caché leur joie.

Le promoteur « satisfait » pour cette première édition

Satisfaction du promoteur, du parrain et du sponsor

« Nous sommes très satisfaits, pour une première édition », s’est félicité le promoteur Jean Constant Kaboré, pour qui « le sport est un facteur d’union et d’échange ». Ainsi, dira-t-il, sollicité par les jeunes de Kalgondin, alors qu’il a aménagé dans le quartier seulement en 2017, il a jugé bon, d’organiser ce tournoi, autour du thème : « Cohésion sociale et solidarité ». L’objectif est de faciliter un rapprochement entre les jeunes, pour qu’ensemble, ils participent au développement de l’arrondissement 5.

Mais, pour réussir l’organisation de ce tournoi, M. Kaboré dit avoir eu le soutien de bonnes volontés, dont le parrain, le désormais ex-président du Conseil supérieur de la Communication, Mathias Tankoano et le sponsor, Jérôme Simporé des Caves Simporé. 

Boureima Diallo, représentant Mathias Tankoano, a salué l’initiative du promoteur et surtout le thème choisi pour accompagner le tournoi. « Lorsqu’on parle de cohésion sociale, cela interpelle tous les Burkinabè. C’est pour cela que nous avons associé notre image à cet événement », a-t-il laissé entendre.

Dans le même sens, le sponsor, Jérôme Simporé a félicité l’initiative d’un « grand frère », qui non seulement contribue à renforcer les liens entre les jeunes, mais aussi, apporte de la positivité dans le contexte insécuritaire actuel du Burkina.

Sur ces notes de satisfaction, le promoteur rassuré par les promesses d’accompagnement de ces soutiens susmentionnés, a donné rendez-vous l’an prochain pour ma 2e édition du tournoi, qu’il entend pérenniser.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom