Lutte antiterroriste : Le Ghana tend la main au Burkina

0

Le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo a été reçu en audience par le président du Faso ce 09 juin 2021 à Kosyam. Le président ghanéen est venu présenter ses condoléances au peuple burkinabè et proposer son aide au Burkina dans la lutte contre le terrorisme. 

« Je suis là en ma qualité non seulement de voisin du Burkina, mais également en ma qualité de président en exercice de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour témoigner ma solidarité et le soutien du peuple ghanéen au Burkina Faso dans cette situation douloureuse et difficile consécutive à l’attaque terroriste de Solhan », a dit Nana Akufo-Addo a sa sortie d’audience. De l’avis du président ghanéen, « il est évident que c’est ensemble que la lutte contre le terrorisme sera gagnée ». « Je suis là pour exprimer nos condoléances, notre solidarité et pour vous faire savoir que vous avez un frère qui se tient auprès de vous dans ces moments difficiles », a-t-il réitéré.

Le président du Faso salue la visite du président Nana Akufo-Addo

« Cette catastrophe a affecté durement le peuple burkinabè dans sa chaire. C’est pourquoi, ce témoignage de solidarité que vous nous apporter aujourd’hui, nous touche et nous réconforte », rétorque le président du Faso à son visiteur. 

« La situation que nous vivons est un domaine du débat passionné, c’est un domaine également de remise en cause et comme je l’ai dit, personne en dehors de nous-mêmes (les Africains ensemble et unis), ne viendra nous sauver dans la lutte contre le terrorisme », est convaincu le président de Faso. C’est pourquoi, dit-t-il: « nous devons nous ressaisir et travailler à faire en sorte que la victoire que nous devons remporter sur le terrorisme soit une victoire collective de l’ensemble de la sous-région », a poursuivi Roch Marck Christian Kaboré. 

Pour lui, le soutien du président Nana Akufo-Addo est la preuve que c’est ensemble que nous devons gagner cette lutte, car indique-t-il: « aujourd’hui c’est le Burkina, hier c’était le Niger et le Mali, et actuellement, on a des attaques qui vont actuellement vers la Côte-d’Ivoire ». Raison pour laquelle le président du Faso a remercié le président du Ghana pour son soutien. 

Du reste, le président du Ghana a montré la volonté de son pays à soutenir le Burkina dans la lutte contre le terrorisme. « J’ai emmené avec moi les personnes responsables de la sécurité nationale au Ghana. Il y a entre autres notre ministre de la sécurité nationale, le conseillé sur les affaires de sécurité nationale du Ghana, le chef de notre service de renseignement, etc. Ils sont venus m’assister pour cette rencontre, mais nous voulons également vous montrer qu’ils sont prêts à travailler avec vos chefs dans la lutte contre le terrorisme parce que, de toute façon, on doit gagner cette guerre », a indiqué pour terminer Nana Akufo-Addo.

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom