Lutte contre le VIH et les IST : AILG/Koulpelogo dévoile son plan d’actions

0


L’Association Inter-Etats des Jeunes du Liptako-Gourma (AILG) section Koulpelogo dans ses actions de sensibilisation sur le VIH et les infections sexuellement transmissibles a procédé, le mercredi 3 juin 2020 à Ouargaye, au lancement de ses activités de communication pour l’année 2020 en faveur du changement social et de comportement au profit des populations du Koulpelogo. La cérémonie de lancement a été présidée par le Haut-commissaire du Koulpelogo, Dramane Ouattara.


La lutte contre la propagation du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles est un combat collectif. Dans cette optique, l’Association Inter-Etats des Jeunes du Liptako-Gourma (AILG) apporte son concours à travers des activités de communication pour le changement social et de comportement au profit des populations du Koulpelogo.
Pour apporter sa contribution à l’effort collectif visant à mettre fin à la pandémie du VIH/SIDA à l’horizon 2030 au Burkina Faso, l’Association Inter-Etats des Jeunes du Liptako-Gourma (AILG) a procédé, ce mercredi 3 juin 2020 à Ouargaye au lancement de ses activités. Financé par le Secrétariat permanent/Conseil national de lutte contre le VIH/SIDA et les IST (SP/CNLS-IST), cette campagne de communication et de sensibilisation vise les populations de Ouargaye et Yondé, dans la province du Koulpelogo.


Une initiative que le Haut-commissaire du Koulpelogo, Dramane Ouattara par ailleurs président du comité provincial de lutte contre le VIH/SIDA et les IST , a accueilli avec joie ; car selon lui, cette campagne traduit en actes concrets l’importance que revêt la santé de la frange jeune du Koulpelogo pour les acteurs de la société civile : « En dépit de la lutte contre la pandémie du Covid 19 où les autorités du Burkina font face, l’AILG n’a pas occulté la lutte contre le VIH/SIDA, les IST et les grossesses non désirées qui font partie intégrante des fléaux qui minent notre société ».

Boureima Pafadnam, coordonnateur provincial de l’AILG


Selon Boureima Pafadnam, coordonnateur provincial de l’AILG, cette campagne de communication pour le changement de comportement a pour objectifs d’assister des personnes affectées, accompagner des populations à haut risque d’infection au VIH, développer des actions de santé-droit-sexualité et procréation au profit des populations cibles. Le coordonnateur dans son message a traduit sa reconnaissance au SP/CNLS-IST d’avoir accompagné l’AILG dans la réalisation de son plan d’action de 2020. Les activités prévues sont entre autres, des causeries éducatives, des émissions radiophoniques, des projections filmographiques sur le VIH/SIDA et sa prévention, a conclu Boureima Pafadnam.

La Rédaction

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom