Marché de Boonaam : Des commerçants menacés de déguerpissement

0
381 vues

Un litige foncier entre des commerçants installés au marché de Boonaam, secteur 27 de Ouagadougou et un particulier fait actuellement des gorges chaudes sur les lieux. Ce vendredi 29 octobre 2021, le syndicat national des commerçants du Burkina ( SYNATCOMB) a donné de la voix sur cette affaire tout en demandant que justice soit faite.

Selon les faits narrés par le SYNATCOMB, les commerçants ont été autorisés à s’installer sur le marché de Boonaam après le lotissement des années 1982-1983, par les propriétaires terriens et les autorités communales de l’époque. C’est en 2013 qu’un individu s’est présenté comme le propriétaire de la parcelle. Étonné, le SYNATCOMB a conseillé à sa structure soeur l’association Teega-wende des commerçants du marché de Boonaam d’emprunter la voie judiciaire pour résoudre le problème.

Ce qui a été fait avec la saisie de la mairie et du ministère de l’administration territoriale et de la Décentralisation (MATD). Mais, pendant que la procédure suit son cours, les commerçants ont reçu un ultimatum le 24 septembre 2021 de quitter les lieux dans un délai d’un mois.

Nous sommes aujourd’hui 29 octobre mais « les commerçants sont toujours sur les lieux», a rassuré le secrétaire général du SYNATCOMB, Nagalo Roch Donatien.

Mais à qui appartient le terrain exactement ? « La mairie a confirmé que le terrain est destiné à un marché. Elle a des preuves. On a eu une rencontre avec le maire de l’arrondissement 6 qui a confirmé avec ses techniciens », a indiqué Nagalo Roch Donatien.

Les commerçants ont également écrit à la mairie et au MATD sur le risque de déguerpissement auquel ils font face mais jusque là ils n’ont pas eu de réponse, déplore le SYNATCOMB.

Qu’à cela ne tienne, ils invitent les autorités compétentes à agir pendant qu’il est temps.

Mouni Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom