Marche du 27 : Le RPR appelle le peuple à ne pas se tromper d’adversaire

0
277 vues

Le Rassemblement des Patriotes pour le Renouveau (RPR) a animé une conférence de presse ce 26 novembre 2021 à Ouagadougou pour se prononcer sur la situation nationale. Ils ont saisi l’occasion pour appeler le peuple burkinabè à plus de vigilance, à ne pas se tromper d’adversaire.

« Notre pays le Burkina Faso vit l’un des moments les plus difficiles de son histoire. Difficile à cause des attaques terroristes, qu’il subit depuis 2015, et dont l’un des pics culminants reste l’attaque lâche et barbare de la brigade de gendarmerie d’Inata  suivi d’une dizaine de jours plus tard de celle de Foubé dans le Sahel et celle de Thiou dans le Yatenga », a dépeint d’entame de propos Ali Badra Ouédraogo, président du RPR. Une situation désolante selon lui, ce d’autant plus qu’ « à la peur et aux frustrations nées des nombreuses attaques terroristes, est venue désormais se greffer la peur du lendemain. Le tout entretenu par la division, la haine et certainement par des ambitions cachées ».

« Cela est vraiment triste », estime Ali Badra Ouédraogo. Il est, « affligeant de constater que face à ce grand danger qui menace tous fondements de notre nation, l’on n’embouche pas la même trompète pour mettre l’adversaire hors d’état de nuire », se déconcerte Ali Badra Ouédraogo. Cependant, il a tenu à prévenir que « de notre union ou notre désunion, l’issue de cette guerre sera ce que nous aurons voulu qu’elle soit ».

De sa lecture de la situation, il estime que chaque Burkinabè où qu’il soit et sans être forcément au front avec les militaires, devrait s’illustrer autrement et positivement.  » Ne nous trompons pas d’adversaires. L’histoire ne nous le pardonnera jamais « , a-t-il mis en garde.

C’est pourquoi, pour terminer, il a appelé toutes les parties engagées dans la marche de protestation du samedi 27 novembre 2021 à sursoir à cette activité, ou tout au moins à orienter cette marche en direction du soutien aux FDS et au VDP et interpellation à l’autorité à plus d’engagement et de réorganisation des troupes combattantes ».

Hamadou Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom