MATDS: Le SYNACSAB interpelle le ministre Siméon Sawadogo à tenir ses promesses

1

Le syndicat national des Administrateurs civils, des Secrétaires et Adjoints administratifs du Burkina (SYNACSAB) a tenu une conférence de presse ce mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou. L’état des lieux de la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le ministre et le syndicat a constiué l’objet de cette conférence de presse.

Un protocole d’accord entre le ministère en charge de l’Administration territoriale et le syndicat national des Administrateurs civils, des Secrétaires et adjoints administratifs du Burkina a été signé le 15 octobre 2019. Ce protocole devrait permettre de résoudre certains problèmes du ministère.

Selon Dieudonné TOUGFO, secrétaire général du syndicat, «le SYNACSAB s’est toujours montré disposé et disponible pour les réflexions qui devaient concourir à l’application dans les délais de chacun des points de l’accord». Le syndicat estime qu’il y a un désintéressement de la part du ministre Siméon Sawadogo, ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale « à travers ses multiples déclarations non suivies d’effets et ses promesses non respectées ». Pour le syndicat, le ministre a « démontré sa volonté manifeste de détériorer davantage le climat social au sein du ministère ».

L’adoption immédiate de l’application sans délai de formation continue des agents, l’instauration d’indemnités spécifiques d’administration du territoire au compte des administrateurs civils et l’adoption immédiate de l’application sans délai de la loi portant institution du code préfectoral du Burkina Faso sont, en autre autres, les demandes formulées par le syndicat.

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Bien vouloir corriger le dernier paragraphe de votre article. « Loi portant institution du code préfectoral  » est le terme qui sied.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom