« Nous sommes contre la promotion foncière… »(Président CCJ de Saaba )

4
Parfait Kaboré, président du conseil communal de la jeunesse de Saaba


Dans cet entretien accordé à minute.bf, le Président du Conseil Communal de la Jeunesse de Saaba, Parfait KABORE, revient sur la gestion du Covid-19, les activités de sa structure dans la commune de Saaba, et se prononce sur les litiges fonciers de la commune.


Minute.bf: Tout d’abord, présentez- nous le conseil communal de la Jeunesse de Saaba ?

Parfait KABORE : Le Conseil communal de la Jeunesse de Saaba est un démembrement du conseil national de la Jeunesse (CNJ) du Burkina Faso, structure faitière des associations de jeunes et de jeunesse. Les textes du CNJ prévoient la mise en place des démembrements au niveau régional et communal. Donc le CCJ Saaba est la représentation des jeunes au sein de la commune de Saaba. Il a été mis en place le 19 Octobre 2019.


Minute.bf: A quoi a consisté l’opération « zéro cas de covid 19 dans la commune de Saaba » que le CCJ a mené récemment en collaboration avec une dizaine d’associations ?

L’opération zero cas de covid 19 est une vaste campagne de sensibilisation sur les mesures préventives du covid 19. Nous pensons que pour lutter contre la propagation du coronavirus, la sensibilisation sur les mesures barrières demeure un maillon important de cette lutte. Cette action s’inscrit dans l’élan de solidarité lancé par le chef de l’état autour de la lutte du covid 19. Les grands axes de cette opération furent : la sensibilisation de proximité, le rappel des mesures de prévention, la distribution de matériels de prévention. Il faut souligner que l’opération a duré une semaine et s’est tenue au niveau des grandes artères de la commune, des quartiers périphériques communément appelés zones non lotis, les marchés et yaars au niveau des 27 villages de la commune de Saaba.


Minute.bf: Etes-vous à votre dernière démarche ou doit-on nous attendre à d’autres actions de votre part dans ce sens les jours à venir ?

Dernière démarche, je dirai non, vu que la pandémie du covid 19 est toujours d’actualité et continue de faire des victimes. A mon avis, il faudrait plutôt accentuer les mesures. Cette initiative n’est qu’une étape parmi tant d’autres. Notre lutte s’arrêtera quand il n’y aura plus de cas d’atteinte du covid 19 au Burkina Faso. Nous sommes engagés contre le covid 19 et cela dès les premières heures, ce n’est pas maintenant que nous allons baisser les bras.

Nous nous apprêtons ainsi à engager une série d’actions notamment une vaste campagne de communication, une formation en technique de fabrication de gel, une distribution de vivres et de matériels de protections.

Minute.bf Quelles autres actions avez- vous mener depuis votre accession à la tête du CCJ Saaba ?

Depuis notre arrivée à la tête du CCJ- Saaba, rappelons que c’est courant octobre 2019, précisément le 19 Octobre 2019 que nous avons été installé.

Nous avons mené un certain nombre d’activités notamment une série de rencontres avec les jeunes dans les villages, des plaidoiries, un accompagnement technique des associations. Comme je venais de vous le dire, on est installé à peine 07 mois, mais nous avons prévu dans notre programme d’activité une série d’activités, d’actions et de chantiers pour le bonheur des jeunes de Saaba.

Minute.bf: Quelles sont donc ces activités ?

Nous comptons les jours à venir organiser un cadre de renforcement des capacités des leaders associatifs de jeunesse et un cadre d’échange et de rencontre intergénérationnel. A cela s’ajoute la mise en œuvre d’un projet de sensibilisation sur le civisme fiscal, une série de conférence publique, des activités culturelles et sportives. Notre activité phare pour cette année est la tenue du 1er forum communal de la Jeunesse de Saaba

Minute.bf: il vous arrive-t-il de Rencontrer des difficultés dans la mise en œuvre de vos activités ?

Bien evidemment, vous n’êtes pas sans savoir que dans la vie de toute structure, des difficultés demeurent. Il faut juste savoir les surmonter. Nos difficultés sont plutôt d’ordre structurel. La mise en place du conseil communal de la Jeunesse a connu pas mal de difficultés que nous avons essayé de surmonter. A cela s’ajoute des difficultés d’ordre financier. Vous conviendrez avec moi que pour toute jeune structure, il n’est pas aisé avec les partenaires. Mais petit à petit la moisson commence à prendre.

Minute.bf: La question du foncier à Saaba a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Quelle est votre lecture ?

Vous faites bien d’aborder ce sujet à polémique. Nous pensons que la question du foncier mérite d’être abordée sans passion et avec attention. Nous, nous sommes pour la promotion immobilière mais contre la promotion foncière. Malheureusement nous constatons que la majorité des sociétés s’adonnent à cette pratique . Il faudrait donc que les textes en la matière soient respectés et qu’une gestion saine et transparente soit opérée afin que l’avenir en logement de nous jeunes ne soit hypothéqué.

La Rédaction

Minute.bf

4 COMMENTAIRES

  1. merci bien Mr Kabore pour ton entretien bien réussi. force au comité et que Dieu nous protège de cette maladie qui a tendance à sombrer nos états.

  2. Force à la jeunesse de saaba. Nous suivons les activités de sensibilisation contre la Covid-19 avec intérêt et nous saurons apporter notre réflexion pour améliorer son fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom