Ouagadougou : Revue de troupe avec les élèves et étudiants MPP de l’arrondissement 8

0

Le lundi 14 septembre 2020, le 2e Secrétaire national (SN) des jeunes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et aussi SN des élèves et étudiants du parti, Luc Arnaud Compaoré a rencontré la jeunesse de l’arrondissement 8 à Kilwin. Rencontre à l’issue de laquelle M. Compaoré a témoigné sa satisfaction face à la mobilisation jeune, mais aussi et surtout pour l’adhésion d’une centaine de jeunes au parti.

Le double scrutin du 22 novembre 2020 approche et les partis politiques s’investissent sur le terrain à la conquête de l’électorat. Le MPP, principal parti au pouvoir continue de déployer son arsenal. Ce 14 septembre, le 2e SN des jeunes du parti a rencontré les élèves et étudiants de l’arrondissement 8 de Ouagadougou. Pour la rencontre qualifiée de « revue de troupe », M. Comparé a salué la mobilisation des élèves et étudiants du parti dudit arrondissement.

« Nous sommes satisfaits de cette grande mobilisation qui n’est que celle des élèves, une composante de la jeunesse de notre parti », s’est-il réjoui, tout en invitant les militants à travailler pour conquérir d’autres militants. Un appel qui semble déjà être entendu car, selon ses dires, « une centaine » de militants d’autres partis de l’arrondissement ont désormais déposé leurs valises au MPP.

Luc Arnaud Compaoré, SN des élèves et étudiants du MPP, appelle à la mobilisation pour la victoire du MPP au soir du 22 novembre prochain

« Nous sommes satisfaits parce que c’est une première au sein de notre structure de voir des jeunes qui ont décidé de rejoindre notre parti sans condition », s’est félicité M. Compaoré. Les nouveaux adhérents affirment, quand à eux, être séduits par les idées du parti.

« Avec ce parti, j’ai vu que les idées sont bonnes »

A la question de savoir pourquoi choisir le MPP, le nouvel adhérent, Djibril Sawadogo affirme: « avec ce parti, j’ai vu que les idées sont bonnes ». Précisément, ce dernier qui n’a pas voulu précisé le parti dans lequel il militait avant son adhésion aujourd’hui au parti du soleil levant, s’est montré satisfait « des réalisations d’infrastructures malgré les difficultés auxquelles le pays fait face ».

Par ailleurs, ce dernier a promis de mobiliser ses camarades pour une victoire du parti, car, convaincu que si malgré les obstacles certaines réalisations ont pu être effectuées, « c’est qu’ils peuvent (les membres du gouvernement) encore faire plus ». C’est ce même plus que les élèves et étudiants de l’arrondissement 8 de Ouagadougou ont demandé tout en réitérant leur engagement à se mobiliser pour une victoire du parti.

« Nous restons mobilisés derrière le MPP, nous soutenons le camarade Luc Arnaud Compaoré et nous pouvons lui dire qu’il peut compter sur l’arrondissement 8 pour une victoire éclatante du MPP aux élections à venir », a promis le représentant des étudiants, Ousmane Ouédraogo.

Ousmane Ouedraogo, représentant des élèves et étudiants MPP de l’arrondissement 8

« Il ne faut pas faire d’amalgame… »

Les élèves et étudiants MPP de l’arrondissement 8 ont, en contrepartie de leur soutien au parti, demandé à ce qu’une fois élu, le président Kaboré se penche sérieusement sur les préoccupations des jeunes en termes de formation et d’emploi. Après avoir écouté leurs doléances, Luc Arnaud Compaoré les a tout simplement invités à rester engagés, déterminés et mobilisés pour la victoire du MPP au soir du 22 novembre 2020.

Par ailleurs, a-t-il rappelé aux jeunes militants à ne pas faire d’amalgame sur le parti, qui, a-t-il martelé, est « unique ». « Il y a des camarades qui ont démissionné, qui sont dans d’autres formations politiques et qui disent qu’ils soutiennent le président Kaboré. Nous sommes d’accord avec le soutien à l’endroit de notre candidat, mais il faut qu’on puisse faire des clarifications parce que celui qui est dans notre parti soutient le président Kaboré déjà, on n’a pas besoin de quitter le parti pour aller vers une autre formation politique pour soutenir notre candidat », a précisé Luc Arnaud Compaoré, invitant les jeunes à se méfier « des usurpateurs » qui « ont profité des bénéfices du parti pendant un certain nombre d’années et après, ont quitté pour des calculs politiques ».

Franck Michaël KOLA

Minute.bf 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom