Politique : l’UNIR/PS présente son manifeste

0

L’Union pour la Renaissance/ Parti sankariste (UNIR/PS) a présenté son « manifeste pour une gouvernance vertueuse au Burkina Faso ». Les grandes lignes du manifeste ont été déclinées au cours d’une conférence de presse le jeudi 30 juillet 2020, au siège du parti sis à Ouagadougou.

Quoique soutenant le pouvoir en place car faisant partie de l’Alliance des Partis politiques de la Majorité présidentielle (APMP), le parti de l’œuf a décrié la mauvaise gouvernance au Burkina Faso, prenant à témoin les cas de corruption. C’est ainsi que l’UNIR/ PS à travers son manifeste, entend impulser une nouvelle vision dans la gouvernance politique.

Pour ce faire, le président du parti, Me Benewendé Sankara propose au plan économique, de « rendre prioritaire l’agriculture et l’élevage en les prenant comme base de développement économique ; de promouvoir le mérite comme premier critère de nomination et de responsabilisation; de lutter implacablement contre les détournements de tous genres; de lutter sans merci contre la corruption à tous les niveaux et dans tous les secteurs d’activité », entre autres.

En outre, sur la gouvernance administrative et sociale, le manifeste de l’UNIR/PS, propose de « refonder l’administration publique pour en faire un outil de développement et la mise en œuvre effective de la décentralisation ». Aussi, le parti a évoqué la construction d’infrastructures scolaires et sanitaires. L’insécurité n’a pas été occultée dans les échanges entre le parti sankariste et les professionnels des médias.

Sur cette question, après la dislocation et le démantèlement du Regima de Sécurité présidentiel (RSP), l’armée aura vraiment besoin d’être reconstruite, a déclaré M. Sanakara pour qui, « il faut réformer l’armée, motiver le soldat et faire en sorte qu’il ait le moral » pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom