Reboisement: Environ 1400 plants mis en terre par la jeunesse de Yondé

0

L’association Jeunesse unie pour le Développement de Yondé (JUDY) accompagnée de son parrain, Inoussa Bulgo, a initié une campagne de reboisement à Yondé dans la province du Koupeolgo, le samedi 15 août 2020. Ce sont environ 1400 plants qui ont été mis en terre dans la forêt classée de Yondé pour lutter contre la désertification et le changement climatique.

Stopper l’avancée du désert. Tel est le principal objectif que s’est fixé l’association jeunesse unie pour le développement de Yondé (JUDY) dans la province du Koupeolgo. Et pour sa première activité dans la commune, l’association a décidé de faire un reboisement dans la forêt classée de Yondé d’une superficie estimée à 65 hectares. Pour cette première campagne, a précisé Gérôme Bulgo, président de l’association, ce sont environ 1400 plants, composés de 4 espèces différentes que sont le baobab, le caïcedra, le néré et les épineux, qui seront mis en terre. « On a des conflits souvent avec des agriculteurs lorsqu’on choisit une terre pour planter des arbres. Donc notre choix s’est porté sur la forêt classée de Yondé », a-t-il expliqué, remerciant Inoussa Bulgo, fils de la région qui a accepté parrainé leur activité.

Naaba buud-wobgo, chef de Kidby, a salué l’initiative de reboisement par l’association JUDY

En tant que chef coutumier et traditionnaliste, le Naaba buud-wobgo, chef de Kidby, a salué l’initiative de reboisement de ces jeunes. Il a indiqué que ces plants vont beaucoup contribuer à lutter contre la disparition de certaines espèces végétales qui, rappelle-t-il, étaient auparavant utilisées pour traiter traditionnellement certaines pathologies. « On ne retrouve plus les plantes d’origine qu’on plantait. Pourtant un chef coutumier doit nécessairement avoir des arbres avec lesquels il fera des traitements traditionnels. Donc, nous saluons l’initiative de notre jeunesse qui a décidé de mettre en terre des plants pour améliorer notre flore », s’est-il réjoui.

Des plants de diverses espèces ont été mis sous terre à Yondé

Pour sa part, Inoussa Bulgo, parrain de l’évènement, a également salué l’initiative de l’association, appelant ainsi les jeunes à l’entretien de ces plants et à éviter les feux de brousse qui sont nuisibles pour la terre. « Ce sont des arbres qui résistent aux intempéries. Il suffit de bien les protéger une ou deux années et le tour est joué », a-t-il fait savoir. Il a par ailleurs lancé un appel aux ressortissants de la localité à emboiter le pas de ces jeunes.

Toujours dans la même dynamique, le lieutenant Boureima Ilboudo, chargé de la planification à la direction provinciale de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique du Koupeolgo, a assuré que c’est dans l’optique de suivre et de bien entretenir les plants que le service départemental de Yondé a été affecté à cette forêt classée.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom