Recensement de la population : Laurence Ilboudo/Marshall appelle à un « 5e RGPH inclusif »

0
460 vues
Laurence Ilboudo/Marshall plaide pour un 5e RGPH inclusif, prenant en compte toutes les personnes vivant avec un handicap

La ministre de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Laurence Ilboudo/Marshall est, au cours d’une conférence de presse le jeudi 5 décembre 2019 à Ouagadougou, revenue sur la prise en compte des personnes vivant avec un handicap dans le  5e Recensement général de la Population et de l’Habitation (RGPH), qui se déroulera du 16 novembre au 15 décembre 2019.

« On dénombrait 168 094 personnes handicapées au Burkina Faso dont 52,74% d’hommes, 47,26% de femmes, soit 1,20% de la population totale » a indiqué la ministre Ilboudo/Marshall, en référence aux chiffres du Recensement  général de la Population et de l’Habitation (RGPH) de 2006. Ces données qui regroupent les handicapés physiques/moteurs (31,7%), les handicapés en déficience visuelle (17,50%), les handicapés en déficience mentale (14,88) et ceux en déficience auditive (12,16) sont « en deçà des réalités sur le terrain ».

Le présidium à la conférence de presse

Ainsi, la ministre en appel à l’application du questionnaire de « Washington Group » qui, de son avis est « un référentiel international en matière de capture de données sur le handicap ». Plus précisément, le questionnaire du « Washington Group » permet, selon la ministre Ilboudo/Marshall, d’identifier la majorité des personnes au sein de la population générale qui vit une restriction dans la participation à la vie publique ou dans les actions liées à leurs habitudes. Le « Washington Group » renferme six questions liées aux six domaines clés de fonctionnalité de l’être humain à savoir: « la vision » ; « l’audition » ; « la mobilité »; la « cognition (mémoire/concentration) » ; « l’auto prise en charge » et la « communication ».

Suivi et supervision pour un RGPH inclusif

Les agents recenseurs devront interroger les personnes où les familles des personnes handicapées sur ces questions afin d’identifier le type de handicap. Pour ce faire, la ministre a indiqué que « des sorties d’appui pour la formation des agents recenseurs sur le questionnaire du « Washington Group » seront organisées dans les 45 provinces du Burkina. Aussi, a-t-elle rassuré que l’opération de  recensement sera suivie et supervisée.

Le recensement étant déjà en cours, Mme. Ilboudo/Marshall a indiqué que des dispositions sont prises afin que le questionnaire du Washington Group soit pris en compte. « Nous serons regardant et s’il le faut, les agents recenseurs repartiront là où ils sont déjà passés pour s’assurer de la prise en compte effective des personnes vivant avec un handicap ».

La ministre a terminé son propos en invitant les acteurs du domaine du handicap, les Organisations des Personnes handicapées (OPH), les Organisations de la Société civile (OSC), les leaders religieux et coutumiers et toutes les personnes de bonnes volonté, à s’investir pleinement pour sensibiliser la population à la mobilisation pour un « 5e RGPH inclusif ».

Franck Michaël Kola (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom