Réconciliation nationale : « Nous n’avons jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso » (Roch Kaboré)

0

« Je défie les juges. Aucun juge ne peut dire que Roch Kaboré l’a appelé pour une question judiciaire » a réagi le predient du Faso suite à la liberté accordée à Jean Claude Bouda, ancien ministre de la défense, par la justice burkinabè.

Sur la question du retour des exilés : « Nous n’avons jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso. Nous avons dit que tous ceux qui viennent, s’ils ont des dossiers avec la justice, qu’ils vont gérer ces dossiers avec la justice… » (Roch Kaboré)

« La réconciliation nationale n’est pas du fait seul du président Kaboré. Il faut une rencontre nationale qui va impliquer tous ceux qui peuvent contribuer à une réconciliation sereine au Burkina Faso », soutient le predient du Faso qui assure que dès le premier semestre de 2021, s’il est réélu au soir du 22 novembre prochain, cette rencontre nationale pourra se tenir pour régler une bonne fois les questions liées à la réconciliation nationale.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom