Santé publique : Le Burkina célèbre en différé la journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments

0
105 vues

Depuis 2019, le 7 juin est célébré la « Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments ». Au Burkina Faso, cette journée a été célébrée en différé, ce 14 juin 2022. L’objectif est de sensibiliser le grand public sur les questions de sécurité sanitaire des aliments afin de protéger la santé des consommateurs. Cette journée a été placée sous la présidence du directeur général de la santé publique, Dr Dominique Seini, qui s’est fait représenter.

Selon l’Organisation des Nations unies (ONU), la sécurité sanitaire des aliments est l’absence de risques alimentaires pouvant nuire à la santé des consommateurs. Quant au représentant du directeur de la santé publique, Dissan Boureima Gnoumou, lil note que la sécurité sanitaire des aliments est au cœur du dispositif de santé.

Dissan Boureima Gnoumou, représentant du directeur général de la santé publique.

Ainsi, « l’objectif de cette journée est de permettre aux acteurs directs d’échanger sur le contenu scientifique de ce qu’est la sécurité sanitaire des aliments. Mais aussi permettre de sensibiliser le grand public sur les questions de sécurité sanitaire », a souligné Dissan Boureima Gnoumou. Pour lui, « si nous ne prévenons pas, à travers la sécurité sanitaire des aliments, nous aurons des conséquences dramatiques sur la santé de la population. » Raison pour laquelle, dit-il : « il faut que nous nous mettions devant pour pouvoir assurer la sécurité sanitaire des aliments des consommateurs ».

Selon Dominique Ouédraogo, point focal de la Codex Alimentarius Burkina Faso, la sécurité sanitaire des aliments joue un rôle essentiel pour garantir que « les aliments soient sains à tous les stades de la chaîne alimentaire », de la production à la récolte, en passant par la transformation, le stockage, la distribution, la préparation et la consommation.

Dominique Ouédraogo, point focal Codex Alimentarius

À l’en croire, deux thèmes seront abordés lors des communications en cette journée. Ce sont « des aliments de rue et leurs impacts sur la santé des populations » et « la sécurité sanitaire des aliments dans les plans communaux des régions ».

À l’issue des travaux, des visites dans les stands installés seront effectuées pour montrer le savoir-faire dans la transformation saine des produits locaux.

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom