Simon Compaoré sur les accusations portées sur lui : « J’ai demandé que si j’ai péché, que je sois jugé »

0

Simon Compaoré, président du MPP et ex maire de la ville de Ouagadougou confie dans une interview accordée au quotidien d’Etat  Sidwaya qu’ils a failli se suicider entre 1995 et 2012 quand il était toujours aux affaires.

« Lorsque j’étais à la mairie (1995-2012), j’ai été l’objet d’accusations. Ce sont des cicatrices que je porte. J’ai demandé que si j’ai péché que je sois jugé. J’ai envoyé une lettre à qui de droit », précise M. Compaoré quand il réagissait aux accusations de conflits d’intérêt à l’endroit de Armand Roland Beouindé, concernant l’achat de 77 véhicules pour la commune de Ouagadougou.

L’ex bourgmestre de Ouagadougou affirme: « Nous avons une justice qui a ses insuffisances, mais qui reste notre référence. Je souhaite que ce qui doit être fait, le soit conformément à la loi et aux textes en vigueur ». Simon Compaoré dit ne pas vouloir juger son successeur parce-que, martèle-t-il: « je ne suis pas juge ».

Avec AIB
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom