Tanghin-Dassouri : Un conseiller municipal soutient des musulmans en vivres et kits de protection

0

Moumouni Ilboudo, conseiller municipal de la commune de Tanghin-Dassouri et Directeur d’Etude et de Recherche volontaire (CERVO) dans ladite commune a fait parler son cœur à l’endroit de la communauté musulmane. Le mardi 5 mai 2020, ce dernier leur a fait un don de divers produits alimentaires et du matériel de protection .

C’est avec des mains chargées de beaucoup de sacs de mil, de riz, de plusieurs cartons de sucre, des nattes et du matériel de protection dont des kits de lave-mains et des cache-nez que le natif du village de Kouzoughin à Tanghin-Dassouri a rendu visite à la communauté musulmane. Un geste motivée à double titre selon le donateur. D’une part, il s’agit de répondre à l’appel à la solidarité lancé par le Président du Faso en aidant les musulmans à traverser ce difficile contexte de covid-19 dans des « conditions dignes ».

Moumouni Ilboudo, conseiller municipal de la commune de Tanghin-Dassouri, donateur

D’autre part, le conseiller municipal entend à travers ce don, accompagner les musulmans en cette période de pénitence. La valeur de ce don, fait savoir le donateur, importe peu. « C’est la satisfaction que nous en tirons pour avoir fait du bien aux autres », qui compte plus, a répondu Moumouni Ilboudo. Les bénéficiaires en ont exprimé leur satisfaction au donateur.

«Tant que le mal n’est pas vaincu, nous n’allons pas nous reposer »

Sayouba Maïga, porte-parole de la Mosquée du vendredi de Tanghin-Dassouri

« Il n’y a pas d’autre mot pour décrire ce que nous ressentons que la joie », s’est exclamé Sayouba Maïga, porte-parole des musulmans de la mosquée de vendredi de Tanghin-Dassouri qui a rassuré que les dons seront distribués au grand bonheur de l’ensemble des mosquées de la commune.

Ainsi, les bénéficiaires ont adressés des remerciements au donateur tout en prononçant des bénédictions à son endroit. Mais plus que tout, ces derniers ont prié pour la fin de la pandémie au Burkina Faso.

Quant à M. Ilboudo qui a déjà fait le tour chez des chef coutumiers, il entend poursuivre ses actions. « Tant que le mal n’est pas vaincu, nous n’allons pas nous reposer car l’objectif est que nous puissions vaincre le mal avec moins de victimes possibles », a-t-il promis.

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom