Terrorisme : « le MPP est un frein à la victoire du Burkina Faso sur ses ennemis » (CFOP)

0


L’opposition politique s’est indignée contre les récentes attaques terroristes qui ont emportés50 vies humaines, majoritairement civiles. Le mardi 2 juin 2020, les partis alliés au Chef de File de l’Opposition politique burkinabè (CFOP), par la voie du président de la Convergence de l’espoir, le Dr Jean-Hubert Bazié n’a pas hésité à dénoncer la « mauvaise » gestion de la crise sécuritaire par le pouvoir en place.

« C’est avec une profonde amertume que nous avons appris que 50 de nos compatriotes ont péri dans des attaques terroristes perpétrées au Nord, au Centre-nord et à l’Est les 29 et 30 mai 2020, avec une vingtaine de blessés et des disparus », a regretté l’opposition politique. Ces attaques ayant entraîné des manifestations des populations à Pama, le lundi 1er juin 2020, « contre les meurtres et les enlèvements perpétrés par les terroristes et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) », le Dr. Bazié a déploré « l’incompréhension visiblement grandissante entre les FDS et les populations », car selon lui, les populations sont
« les meilleurs alliés » des FDS. Ainsi, a-t-il appelé les autorités à œuvrer à « établir et renforcer la confiance entre les FDS et le peuple burkinabè ».

Par ailleur, le CFOP a surtout critiqué le comportement du pouvoir en place qui, « au lieu de mieux équiper les forces de défense afin qu’elles puissent mieux défendre le territoire national et les populations, s’adonne a des actes de pillages de richesses et à faire la promotion des amis et compagnons ». Chose qui a conduit le président de la Convergence de l’espoir de conclure que « le MPP est un frein à la victoire du Burkina Faso sur ses ennemis ».

Franck Michaël KOLA
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom