Tournois de lutte : Pankélé dans le Nayala ouvre ses portes aux jeunes lutteurs

0
Le comité d'organisation du tournoi de lutte de Pankélé a confirmé la tenue effective de la compétiton à partir du 12 avril prochain dans le Nayala

Pankélé, village de la commune de Toma dans la province du Nayala abritera du 12 au 13 avril 2019, la 11e édition du tournoi de lutte initié par l’Association Konwoma des jeunes lutteurs. Neuf provinces du Burkina Faso prendront part à ce tournoi qui se tiendra dans ce village qui regorge des grandes gloires de la lutte burkinabè.

Redonner à Pankélé sa renommée de terroir de grands lutteurs, c’est l’objectif que s’est fixé cette association qui est l’œuvre d’anciennes gloires burkinabè de la lutte. Environ 200 lutteurs, des deux sexes, sont attendus à ce tournoi qui se tiendra du 12 au 13 avril 2019.

Chez les hommes, il y aura, à cette 11e édition, 3 catégories de lutteurs. Les moins de 70 Kg, ceux de 71 à 80 Kg et les plus de 81 Kg. Deux catégories de lutteuses sont attendues chez les dames, à savoir celles de 50Kg et celles de 51 Kg et plus.

Tous les lutteurs sont attendus le 11 avril prochain pour participer aux séances de pesée. Ce n’est qu’à partir du 12 avril qu’ils entameront les phases éliminatoires de ce tournoi qui est patronné par le ministre des sports et des loisirs, Daouda Azoupiou et parrainé par le prince Akim. Les phases finales se tiendront dans la soirée du 13 avril prochain.

En plus des compétitions en catégorie de poids, il y aura aussi le Open qui est une compétition ouverte à toutes les catégories confondues en dames et hommes. Chez les dames, la championne recevra le prix Aimé-services qui est une moto dame, plus un trophée et un lot de gadgets. Dans la catégorie des hommes, le champion repartira avec le prix de l’entreprise ERIF qui est un tricycle, plus un trophée et un lot de gadgets.

Le président du comité d’organisation de la 11e édition de ce tournoi de lutte, Konwoman Rufin Paré a aussi rappelé qu’avec le soutien et l’accompagnement des différents partenaires cette année, des lutteurs recevront des bons de permis de conduire.

Par Armand Kinda

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom