Traçabilité du Covid-19: La Chine réfute tout complot sur la rédaction du rapport de l’OMS

0

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi 30 mars 2021 que l’introduction du Covid-19 par un incident en laboratoire était considérée comme une explication « très peu probable », réfutant ainsi les théories du complot qui affirment que le nouveau coronavirus s’est échappé d’un laboratoire chinois. Suite à ce rapport de l’OMS, selon le journal Le Quotidien du Peuple chinois, le secrétariat d’État américain, Antony Blinken, avant la publication du rapport, exprimait son inquiétude au sujet du rapport final.

L’OMS a fait ces remarques dans un rapport publié mardi 30 mars 2021 à la suite d’une recherche conjointe avec la Chine sur le traçage mondial des origines du Covid-19. Au total, 34 experts de l’OMS et de la Chine ont mené conjointement une recherche de 28 jours, du 14 janvier au 10 février, à Wuhan (Chine). Ils ont évalué la probabilité des voies de transmission possibles. Selon le rapport, l’introduction du Covid-19 par un hôte intermédiaire est « probable à très probable », l’introduction par des produits de la chaîne du froid/alimentaire est « possible » et l’introduction par un incident de laboratoire est « extrêmement improbable ».

Aussi, la Chine réfute les accusations d’Antony Blinken concernant le traçage de l’origine du COVID-19. En effet, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a réfuté lundi 29 mars 2021 les accusations du secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, concernant le rapport de l’OMS sur le traçage de l’origine du COVID-19 et a déclaré que « la Chine n’accepterait jamais des accusations sans fondement et des calomnies injustifiées sur les questions relatives à la pandémie ». Le porte-parole Zhao Lijian a fait ces remarques lors d’un point de presse quotidien en Chine, alors qu’il était invité à commenter la récente interview de M. Blinken, dans laquelle il a exprimé son « inquiétude » au sujet du rapport final à venir de l’OMS sur le traçage de l’origine du Covid-19 en Chine, et a prétendu que la Chine aidait à rédiger le rapport.

Selon lui, l’équipe conjointe d’experts de l’OMS et de la Chine s’est rendue dans neuf lieux, y compris l’Institut de virologie de Wuhan et a eu des discussions avec le personnel médical, des chercheurs scientifiques, des patients guéris, des proches de professionnels de santé décédés du Covid-19 et des gens ordinaires. Toutes les dispositions ont été prises à la demande des experts de l’OMS. La partie chinoise a également fourni des données originales nécessitant une attention particulière, point par point. Les experts de l’OMS ont commenté positivement ces recherches conjointes, affirmant que l’ouverture de la Chine allait au-delà de leurs attentes, a noté M. Zhao.

En outre, le porte parole a rassuré que la rédaction du rapport a été effectuée par les experts des deux parties et sera conclue par des recherches scientifiques répétées.

Source: le Quotidien du Peuple

Hamadou Ouédraogo

Minute. bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom