Fasofoot : L’AS SONABEL et l’USO jouent leur match de rattrapage de la deuxième journée samedi

0
Le Coach "le Mourinho national" de l'AS SONABEL et son capitaine Diby Berenger pendant la conférence de presse d'avant-match


Comme à l’accoutumée, l’AS SONABEL et l’USO ont livré leur conférence de presse d’avant match le jeudi 05 septembre 2019 à Ouagadougou. En rappel, les matchs de la deuxième et troisième journée du championnat national de D1 avaient été reportés « en raison du deuil national de 72h du 23 au 25 août 2019 et du match à huis clos de l’ASFA yennega ».

D’entrée de jeu, les deux coachs, Mousso Ouédraogo dit Mourinho de l’AS SONABEL et Saïdou Sawadogo de l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) ont tous félicité les Etalons juniors, médaillés d’or à la 12e édition des jeux africains à Rabbat au Maroc. De leur avis, la prouesse des Etalons juniors va certainement impacter le niveau du championnat avec beaucoup plus d’envie et de combativité.

Prenant la parole premièrement, le Mourinho national, avec humilité, a précisé que la première place qu’il occupe actuellement n’est que provisoire puisque ce n’est que le début de la saison. En rappel les deux sorties réussies de l’AS SONABEL les hissent à la première place du Fasofoot. Toutefois, il a annoncé les couleurs pour cette saison en indiquant que « l’objectif de l’AS SONABEL, c’est le podium pour le championnat national et pour la Coupe du Faso, c’est de faire le maximum pour aller le plus loin possible, pouvoir jouer encore la finale ».

Saïdou Sawadogo de l’USO et son capitaine Chris Sana Salomon au au présidium pendant la conférence d’avant-match

Pour le match du samedi 07 septembre 2019, l’entraineur des électriciens dit ne pas bien connaitre l’adversaire même s’il a déjà servi dans la maison de l’USO. Il compte tout de même s’en tenir à la philosophie de jeu qu’il a adopté cette saison pour gagner le match. Cette philosophie consiste à « bien jouer premièrement » et aussi à « gagner ». Il s’agit concrètement de proposer du beau jeu et aussi de vite se projeter vers l’avant. Se prononçant sur ses chances de gagner le match, le Coach Mourinho affirme que « c’est 50/50 » pour les deux équipes. Son vice capitaine, Diby Berenger, présent à cette conférence de presse rassure que ses coéquipiers et lui sont prêts à aller chercher les points devant un adversaire qu’ils respectent.

Quant au vice-entraineur Saïdou Sawadogo de l’USO, il se dit conscient de la situation de son club qui après la deuxième journée du Fasofoot se retrouve avec seulement deux points. Situation que ce dernier justifie par le fait que son « équipe est en reconstruction » puisqu’ayant fait un grand recrutement pour cette saison. « Nous sommes à la recherche du bon rythme et les joueurs ne se connaissent pas » a-t-il déclaré. Il dit tout de même que le travail pour améliorer la situation est déjà en cours et promet des changements dans les matchs à venir.

Pour contrer les plans du coach Mourinho, la stratégie de l’entraineur de l’USO est de « s’adapter par rapport à l’adversaire, laisser le ballon à l’adversaire et procéder par des contres ». C’est d’ailleurs par les contre-attaques que Saidou Sawadogo définit la philosophie de jeu de son équipe cette saison. Se prononçant sur une probable victoire de son équipe, le coach pense que c’est un match ouvert et assure jouer « pour rentrer avec quelque chose ».

En appui à son coach, Christ Sana Salomon, le vice-coach de l’USO rassure que le travail pour améliorer les résultats a été enclenché. Selon ce dernier, ses coéquipiers et lui commencent les matchs avec beaucoup d’énergie mais finissent timidement. Il promet de « terminer en force les matchs prochains ».

Les hostilités ainsi lancées, rendez-vous le 07 août 2019 au Stade du 04 août pour connaitre le verdict de l’opposition AS SONABEL et l’USO.

Franck Michaël KOLA (Stagiaire)

Minute.bf