Marche annoncée de l’UAS: « La demande ne respecte pas la loi » (Remis Dandjinou)

0

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 11 septembre 2019, le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, s’est prononcé sur la manifestation annoncée de l’Unité d’Action sociale (UAS). Selon le ministre, le secrétariat général du gouvernement a répondu à l’UAS en disant que la loi qui régit le droit de grève n’a pas été respectée en ce qui concerne les 15 jours francs. « Si on s’en tient aux textes, les 15 jours francs ne sont pas respectés », a martelé le Porte parole du gouvernement. Dans une note adressée à l’UAS et dont minute.bf avait pu consulter, le gouvernement réprochait à l’UAS de ne pas respecter les textes pour la tenue de la marche. Par ailleurs, au cours d’une conférence de presse, l’UAS affirmait n’y avoir pas été notifiée par le gouvernement. C’est dans ce contexte que le ministre prévient que toute manifestation doit « respecter » les textes.

« Si cette fois ci la question est posée, c’est que simplement dans les faits, la demande ne respecte pas la loi. Et la loi s’applique à tout le monde sans préjudice de qui que l’on soit. Les acteurs devraient s’en tenir aux textes de la loi qui dit que c’est 15 jours », a déclaré Remis Dandjinou.

Minute.bf