Caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso : Le caissier général prête serment

0
Léopold Malgoubri, le nouveau caissier général de la CDC prêtre serment

Lors d’une cérémonie de prestation de serment le vendredi 23 août 2019, dans la salle d’audience du Conseil d’Etat à Ouagadougou, Remi Léopold Malgoubri a pris fonction officiellement en qualité de caissier général de la Caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso  (CDC).

La loi consacrée à la création de la CDC-BF a été adoptée le 09 mai 2017 avec pour mission principale, la sécurisation de l’épargne nationale. Il s’agit plus précisément de gérer les fonds et de conserver les valeurs, de financer des prêts à long terme. Pour l’opérationnalisation de l’institution, il a été procédé la nomination d’un Directeur général (DG), d’une commission de surveillance et d’un caissier général en la personne de Léopold Malgoubri.

« Je le jure », c’est en ces termes que l’inspecteur du Trésor public, M. Malgoubri a prêté serment pour devenir le premier caissier général de la CDC devant le Premier Président de la cour des comptes, M. Jean Emil Somda. Ce dernier, après avoir installé M. Malgoubri dans ses fonctions, lui a invité à « appliquer strictement toutes les règles qui gouvernent la conservation et la gestion des fonds pour éviter les surprises désagréables »

Pour l’occasion, le DG de la caisse, Paul Kaba Thiéba, ancien premier ministre, a pris la parole pour adresser ses félicitations au caissier général tout en revenant sur l’importance de la nouvelle institution qui, à son sens, est « un établissement public à caractère spécial ». Enfin, il a souhaité bon vent à M. Somda 

Prenant la parole à son tour, le premier caissier général de la CDC dit mesurer le niveau et la lourdeur de la responsabilité de la tâche à lui confiée dans la gestion des fonds. Par ailleurs, il promet de tout mettre en œuvre pour faire progresser l’établissement, conserver ce qui lui sera confié et surtout éviter de faire perdre des ressources au peuple burkinabè. Pour ce faire, il a insisté sur la nécessité de se conformer aux textes qui régissent le fonctionnement de l’institution.

Franck Michaël KOLA (Stagiaire)

Minute.bf