Amitié Burkina– Suède: Du lait pour nourrir les nouveaux-nés de Ladiou dans le Sanguié

2

Les membres de l’Association d’Amitié Burkina Faso-Suède (ASSAMBUS-BF) ont participé le 18 janvier 2020 à Ladiou, commune rurale située à une trentaine de kilomètres de Réo dans la région du centre-Ouest, à la remise de dons précisement du lait à des nourrissons menacés par la malnutrition. Au Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN) de Ladiou, ASSAMBUS a accompagné Birgitta Amoroso une suédoise promotrice du CREN à offrir le lait aux récipiendaires. Les dons vont à l’endroit d’enfants en situation de détresse.

Pour sauver les nouveaux-nés

« Les triplés que vous voyez là, leur mère n’a pas de lait » s’est attristée Birgitta Amoroso jetant le décor sur le véritable problème que vie les enfants malnutris de Ladiou. « Un problème exacerbé par la rupture de dons de la partenaire de longue date qui offrait gratuitement le lait aux pensionnaires du CREN » a-t-elle dit.

« Pendant 20 ans, grâce à des dons en lait pour nourrisson venant de notre partenaire, Collette Bazié, gestionnaire du CREN a réussi à sauver bon nombre d’enfants de la malnutrition », a indiqué l’octogénaire suédoise Birgitta Amoroso avant de faire savoir: « Seulement, il y a plus de deux ans que cette aide ne vient plus ».

Mise en place d’une caisse de lait

Aussi, dans l’optique de poursuivre et de pérenniser l’aide à ces nourrissons, « nous avons pensé mettre en place une caisse de lait grâce à un don en lait que nous recevons en ce jour de l’Association ASSAMBUS » a-t-elle expliqué. Elle a tenu à préciser que c’est en effet ASSAMBUS Burkina et ASSAMBUS Suède qui ont permis à ce que des fonds puissent être mis à disposition afin d’acquérir du lait pour le CREN.

Les membres de l’Association d’Amitié Burkina Faso-Suède (ASSAMBUS-BF) donneront le sourire aux nouveaux-nés

« Au total, 225 kilogrammes de lait ont été mis à la disposition du CREN. Du lait des nouveaux nés et pour des bébés de 2 ans et plus », a indiqué Mme Amoroso.
A l’en croire, la stratégie va consister à vendre le lait octroyé par le donateur à prix social aux mères dans l’optique de pouvoir acquérir des fonds qui permettront de racheter de nouveau le lait et de le revendre encore à prix social aux mères. « Comme ça, nous espérons sauver des enfants pendant longtemps », s’est réjoui Birgita Amoroso.


Pour Eric Providence Zongo, président de l’ASSAMBUS-BF, il était important pour eux d’effectuer le déplacement de Ladiou pour soutenir l’amie du Burkina à savoir Birgitta Amoroso. « Nous ne ménagerons aucun effort à faire ce qui est en notre pouvoir pour toujours porter vos doléances vers de bonnes volontés », a rassuré M. Zongo aux mères sorties nombreuses pour l’occasion. Il leur a d’ailleurs rappelé que l’un des objectif de l’ASSAMBUS est de non seulement développer l’amitié entre le Burkina Faso et la Suède mais aussi et surtout développer la solidarité entre les deux pays.


M. Zongo a clos son propos en reconnaissant le travail abattu par le CREN à l’endroit de la population de Ladiou. Il a aussi reconnu le mérite de Mme Amoroso. « Elle a développé des initiatives à Ladjou. Elle a construit un nouveau CREN, un CSPS, un jardin potager, et un forage, je vous demande de la prendre comme votre fille, votre mère, votre grand-mère et de bien la garder afin qu’elle se sente chez elle », a-t-il recommandé aux populations.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom